Seychelles: Les écoles aux Seychelles recevront des produits sanitaires gratuits avec un don pour 6 mois

Les écolières des Seychelles n'auront plus à manquer les cours faute d'accès aux produits d'hygiène menstruelle après que le ministère de l'Éducation a reçu jeudi le premier don de fournitures de Vijay Patel Seychelles, une société détenue par un éminent homme d'affaires et philanthrope seychellois.

M. Patel a accepté de financer le projet par le biais d'un partenariat avec le ministère de l'Éducation alors que le pays entame son premier mois de produits sanitaires gratuits pour toutes les écolières, comme annoncé par le gouvernement le mois dernier.

"Ce sujet sur les serviettes hygiéniques est une chose essentielle que je connais et y ai participé dans d'autres endroits. Il ne m'est pas venu à l'idée qu'il y avait un besoin ici et c'est donc un plaisir d'avoir l'opportunité de participer à quelque chose qui est nécessaire et bon pour les gens ", a déclaré M. Patel.

M. Patel fournira les produits aux écoles pendant les six premiers mois et, selon le ministère de l'Éducation, des pourparlers sont en cours pour que l'homme d'affaires poursuivent l'initiative par la suite.

Aisha Marie, une adolescente de 13 ans de l'école secondaire de Persévérance, a déclaré à la SNA : " Je pense que c'est une très bonne chose car cela aidera les filles dont les parents n'ont pas les moyens d'en acheter. Pour de nombreuses filles, lorsqu'elles ont leurs règles à l'école, elles n'ont pas de serviettes hygiéniques avec elles et doivent en emprunter à d'autres. Désormais, l'école en aura de facilement disponible.

En décembre 2021, le président Wavel Ramkalawan a annoncé que les produits sanitaires seraient mis gratuitement à la disposition de toutes les filles des écoles secondaires publiques et privées à partir de janvier 2022.

M. Ramkalawan, qui a également assisté à la cérémonie de remise, a déclaré que cette initiative donne aux filles leur dignité.

"Cela n'a rien à voir avec si les filles peuvent ou ne peuvent pas se permettre d'acheter les produits. Cela montre que nous reconnaissons que les femmes et les filles ont d'autres besoins et que nous leur accordons le respect qu'elles méritent", a-t-il ajouté.

Le ministre de l'Éducation, Justin Valentin, a déclaré qu'avec des produits sanitaires gratuits, aucune fille ne se verra refuser l'accès à l'éducation en raison de l'impossibilité d'accéder à des produits sanitaires.

"La probabilité qu'une fille s'absente de l'école faute d'accès à des serviettes hygiéniques au cours d'un mois est d'environ quatre jours. Dans un trimestre, il y a 3,4 mois, ce qui équivaut à 40 jours et cela sur les 63 d'un trimestre. Nous parlons de près d'un quart, donc une fille qui n'a pas les moyens d'acheter des serviettes hygiéniques est susceptible d'être absente pendant un quart de trimestre et nous ne voulons pas que cela se produise ", a-t-il ajouté.

En septembre 2021, Ladies Circle Seychelles - une organisation à but non lucratif - a lancé une pétition demandant que les Seychelles modifient la loi pour permettre que les serviettes hygiéniques soient accessibles et gratuites pour toutes les femmes de la nation insulaire.

La pétition a incité la parlementaire Regina Esparon à présenter une motion à l'Assemblée nationale, exhortant le gouvernement, en partenariat avec le secteur privé, à examiner comment le prix de ces produits peut être réduit. Elle a également demandé au gouvernement d'étudier la possibilité de rendre les produits d'hygiène menstruelle librement accessibles dans les écoles et à la maternité de l'hôpital des Seychelles.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X