Sénégal: Production maraîchère - Les producteurs déplorent la hausse des intrants

15 Janvier 2022

Les producteurs maraichers de Darou Khoudouss dans la zone des Niayes n'en peuvent plus. Ils déplorent entre autres des problèmes d'ordre organisationnel et logistique mais également d'absence de soutien de leur ministre de tutelle.

" Nous disons que nous n'avons pas un ministre de l'Agriculture. Il ne se préoccupe même de la zone des Niayes. De même que le Directeur de l'horticulture qui ignore qu'à Darou Khoudouss, nous produisons toute l'année ", a dit hier, Bathie Diop, Secrétaire national des maraichers de Darou Khoudouss face à la presse.

Il a en outre déploré la hausse du prix du sac d'engrais passant de 15 000 FCFA à 34 000 FCFA. Une situation intenable pour les producteurs puisqu'elle impacte durement sur les cultures. " Ici, à Darou Khoudouss, le sac d'engrais nous revient à 35 000 FCFA ".

A cela, poursuit-il " le manque d'assistance agricole de la part du ministre Moussa Baldé. Nous tenons à lui rappeler que l'agriculture est le support de l'économie Sénégalaise. Par conséquent, elle doit être bien accompagnée".

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X