Mali: Ibrahim Boubacar Keïta n'est plus

6 Janvier 2022

L'ancien président malien, Ibrahim Boubabacar Keïta qui a dirigé le Mali entre 2013 et 2020, est décédé à l'âge de 76 ans, dans la matinée de ce dimanche, 16 janvier 2022.

D'après des sources familiales, l'homme d'État a tiré sa révérence à sa résidence de Sebeninkoro à Bamako ( Mali).

Il disparaît dans un contexte où le Mali, est plongé dans une grave crise sécuritaire et politique depuis le déclenchement de plusieurs mouvements insurrectionnels indépendantistes et jihadistes en 2012, fait aussi face depuis une semaine, à de lourdes sanctions de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Ibrahim Boubacar Keïta, qui se réclamait de la gauche, a connu une ascension fulgurante sous Alpha Oumar Konaré, premier président (1992-2002) de l'ère démocratique du Mali. Il a notamment a occupé le poste de Premier ministre de 1994 à 2000.

Perdant à l'élection présidentielle de 2002, il tient sa revanche en accédant à la magistrature suprême en 2013. Il sera réélu en 2018, face à Soumaïla Cissé, leader de l'opposition.

Le coup d'État qui l'a renversé en août 2020 a été suivi d'un second en mai 2021. La junte conduite par le colonel Assimi Goïta a annoncé son intention de diriger le pays pendant plusieurs années.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X