Cote d'Ivoire: Patrick Achi à l'inauguration du CBCG de Bouaké - " Donner les armes à notre jeunesse pour s'insérer dans la vie active "

16 Janvier 2022

Le projet de société " Côte d'Ivoire Solidaire " est véritablement en marche. Ce projet est fondé sur l'atteinte d'ici 2030 d'objectifs majeurs de progrès humains. En inaugurant le Centre de bureautique, de communication et de gestion de Bouaké, le premier ministre Patrick Achi a tenu à le rappeler, le samedi 15 janvier 2022, à l'inauguration du Centre de bureautique, de communication et de gestion de Bouaké.

Concernant ce projet de société qu'il déploie en ce moment, il a affirmé que le renforcement du capital humain, des talents et la promotion de l'emploi en constitue un pilier majeur. C'est d'ailleurs pourquoi, il dira que son gouvernement s'attèle à réaliser des progrès dans ce sens. Et cela se passe par une bonne formation des apprenants.

" Il s'agit en particulier d'assurer une éducation performante pour notre jeunesse, lui permettant de maîtriser les savoirs fondamentaux comme ceux, digitaux, liés à notre époque, de lui donner les armes les meilleures pour s'insérer dans la vie active, trouver un emploi durable, contribuer au développement du pays, vivre mieux, vivre bien, vivre pleinement ! ", a déclaré le Chef du gouvernement Patrick Achi.

Pour lui, l'enseignement technique, la formation professionnelle et l'apprentissage constituent un volet absolument cardinal de cette stratégie de son gouvernement. Toute chose qui, dira-t-il, correspond à la stratégie de développement du pays, à la croissance de son industrie et aux besoins en main d'œuvre des entreprises ivoiriennes. Le gouvernement ivoirien entend ainsi permettre " un accès bien plus aisé à l'emploi de sa jeunesse ". " Faire grandir une Côte d'Ivoire toujours plus solidaire, c'est faire grandir les usines, les emplois comme les services publics dans toutes nos régions ! Pour que chaque Ivoirienne et chaque Ivoirien puisse mener une vie heureuse là où il le souhaite. C'est un engagement essentiel du projet de société du Président de la République, SEM. Alassane Ouattara et c'est une action prioritaire de notre gouvernement ! ", écrit le Premier ministre Patrick Achi sur sa page officielle Facebook après l'inauguration du CBCG-Bouaké. Le Chef du gouvernement avait à ses côtés les ministres Amadou Koné, Adama Coulibaly et N'Guessan Koffi. Ci-dessous l'intégralité de l'allocution du Premier ministre, Chef du gouvernement Patrick Achi.

Quel plaisir de me retrouver à Bouaké une nouvelle fois, la 3ème en moins d'un an, au cœur de cette ville si vivante, colorée, chaleureuse et passionnée ! Oui Bouaké, c'est une autre facette de la Côte d'Ivoire que nous aimons !

Et je suis d'autant plus heureux, chers amis, que chacune de mes visites consacre une étape importante de la transformation de cette splendide cité, carrefour des peuples et des cultures ivoiriennes et africaines ; ville symbole de ce vivre-ensemble unique!

Après la cérémonie de la première cohorte de stagiaires du Centre de Service civique de Bouaké, le 17 juillet et le lancement des activités de la Sotra le 24 septembre, nous voici réunis pour l'inauguration du Centre de Bureautique, de Communication et de Gestion de Bouaké, le " CBCG Bouaké ", qui poursuit la tradition de cette cité séculaire d'incarner un pôle d'éducation et de formation d'excellence, avec son Collège Moderne et son Lycée Classique, qui formèrent de nombreuses générations de hauts cadres de notre nation !

Ce grand bond en avant pour Bouaké, c'est également la traduction de la vision du Président de la République, SEM. Alassane Ouattara, pour l'éducation et pour la Côte d'Ivoire.

Il confirme aussi le rôle traditionnel de leadership qu'a toujours joué Bouaké, en matière de développement régional.

Oui, ce que Bouaké dessine pas à pas, c'est ce que seront sous peu nos grandes capitales régionales.

Oui, Bouaké est une avant-garde d'un pays en marche !

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais vous adresser mes salutations les plus fraternelles pour votre présence à cette cérémonie. Je voudrais ici remercier les Membres du Gouvernement présents, avec une mention spéciale pour ceux ressortissant du Gbéké, dont je salue le dynamisme dans l'animation politique et le soutien au développement local.

Je n'oublie pas nos vénérables Chefs traditionnels et Guides religieux, dont la caution morale, le soutien et les prières nous donnent la force de poursuivre avec engagement le développement de notre pays, sous la haute égide du Président de la République.

Merci à vous, enfin, chers habitants de Bouaké, pour votre accueil enthousiaste et fraternel. Chaque fois que je parcours vos rues, votre ferveur spontanée me fait me sentir, toujours davantage, comme un membre à part entière de votre si belle communauté. Merci, merci du fond du cœur !

Mesdames et Messieurs,

L'inauguration du Centre de Bureautique, de Communication et de Gestion de Bouaké incarne parfaitement l'intérêt stratégique de l'éducation pour le Président de la République, SEM. Alassane OUATTARA et le Gouvernement que j'ai l'honneur de conduire.

En effet, le projet de société " Côte d'Ivoire Solidaire " est fondé sur l'atteinte d'ici 2030 d'objectifs majeurs de progrès humains.

Dans cette vision, vous le saisissez parfaitement, le renforcement du capital humain, des talents et la promotion de l'emploi constitue un pilier majeur des progrès que nous devons accomplir pour la Côte d'Ivoire et pour les Ivoiriens.

Il s'agit en particulier d'assurer une éducation performante pour notre jeunesse, lui permettant de maîtriser les savoirs fondamentaux comme ceux, digitaux, liés à notre époque, de lui donner les armes les meilleures pour s'insérer dans la vie active, trouver un emploi durable, contribuer au développement du pays, vivre mieux, vivre bien, vivre pleinement !

Dans ce cadre, l'enseignement technique, la formation professionnelle et l'apprentissage constituent un volet absolument cardinal de cette stratégie ; car ils correspondent à la stratégie de développement du pays, à la croissance de notre industrie, aux besoins en main d'œuvre de nos entreprises. Il permet donc un accès bien plus aisé à l'emploi de notre jeunesse si nombreuse et, dans le même temps, si talentueuse !

Et pour incarner cette ambition de développement économique et sociale, il nous fallait agir avec détermination. Car, nous le savons, le dispositif actuel de l'Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l'Apprentissage dans notre pays doit accueillir plus d'élèves inscrits en provenance du secondaire.

Face aux enjeux d'industrialisation de notre économie, l'ambition du Gouvernement, avec la création d'un Ministère dédié, est de faire passer le taux de scolarité dans ce secteur à plus de 15% d'ici 2025 !

Notre politique ambitieuse permettra également, à travers des programmes spécifiques, de capter le stock des diplômés sans emplois, des déscolarisés ou non-scolarisés qui sont plein d'énergie, de volonté et de talents. Elles ont vocation à incarner cette nouvelle classe ouvrière, avec laquelle nous allons bâtir cette Côte d'Ivoire ambitieuse et prospère !

C'est là tout le sens de notre " École de la Deuxième Chance ", qui permet de capitaliser sur notre jeunesse, de ne jamais l'abandonner, de toujours croire en elle et son formidable potentiel, pour en faire un élément moteur de la transformation de notre économie et surtout de l'amélioration de sa propre vie !

Mesdames et Messieurs,

L'inauguration du CBCG de Bouaké, marque l'accélération de l'édification des centres et lycées d'enseignement technique et de formation professionnelle, dotés d'internats, sur toute l'étendue du territoire national.

Après Bouaké, sont en cours d'achèvement ou d'équipement :

Les collèges d'enseignement technique d'Issa et de Bouaflé et le Lycée Professionnel Hôtelier de Yamoussoukro, pour un montant global de près de 6 milliards FCFA, dont 80% sur financement du Fonds Saoudien pour le Développement ;

Et le Lycée Professionnel Agroalimentaire et de Maintenance Industrielle de Yopougon, financé par la France via le C2D, pour un investissement de plus de 11,5 milliards de FCFA.

Pour l'avenir, les travaux de construction de 19 établissements ont démarré dans l'ensemble du pays, pour un investissement de plus de 217 milliards de FCFA et la construction de nombreux autres établissements est en négociation avec nos partenaires techniques et financiers. C'est le lieu pour moi de remercier l'ensemble de ces alliés précieux de nos progrès humains et économiques. Je salue particulièrement les responsables du Fond Saoudien pour le Développement, dont la contribution et l'engagement ont permis la bonne exécution du CBCG de Bouaké.

J'encourage Monsieur le Ministre de l'Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l'Apprentissage, à poursuivre ses efforts pour réaliser cette volonté de Son Excellence Monsieur le Président de la République de doter notre pays d'un système de formation professionnelle robuste, innovant et attrayant qui réponde aux besoins prioritaires du marché de l'emploi et permette l'essor de notre industrie nationale !

Je voudrais dire à l'ensemble des Ministres, directeurs de cabinet, élus et populations de Bouaké et du District, à Sa Majesté la Reine, que nous n'en sommes qu'au début, car par la volonté de SEM le Président de la République, Bouaké fait partie de ces grandes villes comme San Pedro, Yamoussoukro, Korhogo, Man, Abengourou, Daloa, qui devront accueillir de véritables pôles économiques et industriels. Je serai de retour dans quelques semaines avec le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques pour lancer l'important projet d'aquaculture qui nous permettra de produire et de faire déguster du tilapia " Made in Côte d'Ivoire ", mais également avec le Ministre du Commerce et de l'Industrie pour les zones industrielles et économiques, puis dans le cadre des travaux de la Can, pour visiter les travaux des sites devant accueillir les athlètes, avec le Ministre de la Santé, pour inaugurer le Centre de Cardiologie, l'un des plus performants de la sous-région ouest-africaine, avec le Ministre du Tourisme pour la construction de réceptifs hôteliers et enfin avec le Ministre de la Construction, pour le lancement de logements sociaux.

Tous ces projets s'inscrivent dans la vision et par la volonté de SEM le Président de la République, qui a souhaité comme objectif et en premier pilier de sa stratégie, la transformation structurelle de notre économie, qui sera mise en œuvre dès cette année de façon accélérée.

Mesdames et Messieurs, Chers parents d'élèves,

Devant ce bel édifice entièrement rénové et augmenté dans sa capacité d'accueil, je veux remercier Son Excellence Monsieur le Président de la République pour cette nouvelle conception de l'enseignement, donnant une place de choix et marquant l'intérêt et l'utilité de l'enseignement technique et professionnel, pour l'insertion de l'homme comme pour les succès de la nation. Il nous faut changer progressivement de paradigme et de doctrine culturelle pour mieux adapter les choix d'orientation et de carrière de nos enfants.

Ce sont là en effet des filières stratégiques, des filières indispensables, des filières d'avenir, avec un potentiel incroyable d'emploi, de succès économiques, de métiers formidables pour chacun et de progrès humains. La Côte d'Ivoire a besoin aujourd'hui d'ouvriers, de techniciens, de scientifiques, d'ingénieurs pour accélérer la machine de nos entreprises, celle de notre marché de l'emploi, celle de notre Nation.

A nous de l'expliquer, à nous de le valoriser !

Chers amis étudiants,

Ici, se trouve désormais votre avenir. Il est entre vos mains, au sens propre comme au sens figuré. Puissiez-vous toujours vous souvenir de ces mots sublimes d'Antoine de Saint-Exupéry, qui nous disait : " Le véritable enseignement n'est point de te parler mais de te conduire ".

Et dans cet établissement, vous serez consduits.

Oui, chers élèves, vous trouverez ici le meilleur, pour conduire votre vie professionnelle, pour conduire votre destin, pour participer à la conduite et aux progrès de votre pays !

Les métiers proposés ici sont au cœur même de notre appareil économique et de notre croissance.

Soyez ainsi, par l'exemplarité de votre comportement, l'ampleur de votre engagement, la puissance de votre passion, l'amour de votre patrie et l'excellence de vos résultats, à la hauteur du CBCG de Bouaké, de ce pôle d'excellence d'une Côte d'Ivoire Nouvelle, celle voulue par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Monsieur Alassane Ouattara, celle voulue vous les jeunes, cette nouvelle génération que vous représentez, éprise de technique, d'industrie, de paix, de solidarité et de progrès !

Vive le CBCG de Bouaké !

Vive la formation technique et professionnelle !

Vive la Côte d'Ivoire solidaire !

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X