Sénégal: Secteur moderne - Progression de 3,5% du nombre d'employés au 3ème trimestre 2021

Au troisième trimestre 2021, le nombre d'employés salariés dans le secteur moderne hors administration publique est évalué à 324 350 contre 313 448 un an plus tôt, soit une hausse de 3,5%. La révélation est de l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd). C'est dans son enquête sur l'emploi, la rémunération et les heures de travail (Eerh).

Selon l'Ansd, cette évolution est consécutive à l'augmentation des effectifs dans la construction (+48,4%) et, dans une moindre mesure, les services (+4,4%). En revanche, il est noté une réduction des effectifs dans l'industrie (-0,1%) et le secteur du commerce (-7,0%).La baisse du nombre d'employés dans le secteur de l'industrie est principalement liée à la diminution des effectifs dans le sous-secteur des extractives (-10,3%) et des activités de fabrication (-0,9%).

S'agissant de l'accroissement des effectifs dans le secteur des services, il est imputable à l'augmentation du nombre d'employés dans la majorité des sous-secteurs, notamment ceux des activités artistiques, sportives et récréatives (+35,3%), de l'hébergement et de la restauration (+15,1%), de l'enseignement (+12,6%), des activités financière et d'assurance (+11,8%) ainsi que ceux de l'information et de la communication (+2,1%).

Toutefois, la diminution du nombre d'employés dans les sous-secteurs des activités spécialisées, scientifiques et techniques (-18,9%), du transport et de l'entreposage (-16,6%) et des activités pour la santé humaine et l'action sociale (-7,0%) a limité la hausse notée dans le secteur des services.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X