Congo-Brazzaville: Covid-19 - La CNTR veut enquêter sur la gestion des fonds alloués

La Commission nationale de transparence et de responsabilité dans la gestion des finances publiques (CNTR) a annoncé, à travers un communiqué, la mise en place d'une commission ad hoc visant à évaluer le niveau de transparence et de responsabilité dans la gestion des fonds institués par le gouvernement pour la lutte contre le coronavirus.

La commission à mettre en place aura pour mission de soutenir l'économie des entreprises affectées par les mesures gouvernementales de la lutte contre la pandémie de covid-19. La mission d'évaluation des fonds covid-19 est la deuxième que la CNTR initie depuis la prestation de serment de ses membres en 2020.

En effet, les précédentes missions visaient notamment les institutions financières ayant abrité les comptes des administrations publiques, en application du code relatif à la transparence et à la responsabilité dans la gestion des finances publiques, ainsi que par rapport aux réformes portant sur le Guichet unique de paiement et le Compte unique du trésor.

" Ces missions sont bouclées et le rapport y afférent est en cours de finalisation. Il sera transmis pour compétence conformément à la loi, à monsieur le président de la République, aux présidents des deux chambres du Parlement, au Premier ministre, au ministère des Finances et au ministère de la Justice ", a précisé le communiqué signé par le président de la CNTR, Joseph Mana Fouafoua.

Pour la bonne exécution de ses missions sur le terrain, la CTNR a sollicité la collaboration du cabinet du ministère des Finances, qu'elle considère comme un partenaire privilégié. " Les membres de la CNTR commis à cette tâche l'exécuteront en toute impartialité, conformément aux lois et règlements régissant la gestion des finances publiques en République du Congo, notamment le code de transparence et de responsabilité dans la gestion des finances publiques ", a conclu le communiqué.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X