Afrique: CAN 2021 - Après sa bourde, Badra Sangaré perd son père

7 Janvier 2022

Le gardien de buts des Éléphants a annoncé le décès de son père, en cette nuit du 16 au 17 janvier 2022.

Un malheur n'arrive vraiment seul, et ce n'est pas Badra Sangaré le jeune gardien des Eéphants de Côte d'Ivoire qui dira le contraire. Après sa bourde qui a coûté la victoire à son pays face à la Sierra Leone, Badra Sangaré a appris le décès de son père. " C'est avec une grande tristesse que j'ai appris le décès de mon père survenu dans la nuit du 16 au 17 janvier [...] Dieu dans sa grande bonté a voulu le rappeler à lui ", a-t-il posté sur ses réseaux sociaux.

Une situation difficile, quand on sait que le jeune gardien de buts portait déjà sur lui la responsabilité du résultat des Ivoiriens hier, et était devenu la cible des railleries sur les réseaux sociaux.

Espérons qu'il pourra trouver la force pour traverser cette difficile épreuve, afin de poursuivre la compétition sereinement avec sa sélection ivoirienne, championne d'Afrique en 2015.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X