Cameroun: CAN 2021 - le Burkina avec le Cameroun en 8e, le Cap Vert attend un strapontin (groupe A)

Tenu en échec par l'Ethiopie, le Burkina bénéficie du match nul entre le Cameroun et le Cap-Vert. Les Etalons passent donc au second tour avec les Lions indomptables.

Déjà qualifié avant la troisième journée, le Cameroun est entré tout doucement dans son match et s'en est rems à son capitaine et buteur-vedette, Vincent Aboubakar (39e mn)), qui a repris dans le but une frappe déviée par Edilson "Diney" Borges.

Après ses deux doublés contre le Burkina-Faso (2-1) et l'Éthiopie (4-1), "Abou" avance au rythme du recordman sur une Coupe d'Afrique des nations (CAN), le Zaïrois Pierre Ndaye Mulamba, neuf buts en 1974, en cinq rencontres, comme Michel Platini à l'Euro-1984.

Le "capi" a déjà rejoint Samuel Eto'o (cinq buts en 2006 et 2008) et dépassé une autre légende des Lions indomptables, Roger Milla (quatre buts en 1986), comme Patrick Mboma en 2004.

Jusqu'ici, Aboubakar n'avait marqué qu'un but en Coupe d'Afrique, mais quel but! Une reprise de volée après un coup du sombrero pour gagner la finale 2017 contre l'Égypte (2-1), à deux minutes du coup de sifflet final!

Mais le Cap-Vert aussi marque de beaux buts. Lundi, il a égalisé d'une superbe "Madjer" de Garry Rodrigues (53e mn) sur un centre de Kenny Rocha Santos.

Collectivement, l'équipe dirigée par Toni Conceiçao a encore concédé un but, comme à chaque match, un point à surveiller pour un des favoris.

Le sélectionneur portugais a, d'ailleurs, essayé une troisième charnière centrale, cette fois c'est le Stéphanois Harold Moukoudi qui était associé à Michael Ngadeu, après Jérôme Onguéné contre le Burkina et Jean-Charles Castelletto contre l'Éthiopie.

Et son excellent gardien, André Onana, très à l'aise dans le jeu au pied, à l'école de l'Ajax Amsterdam, a quand même encore raté une sortie aérienne (44e mn), ce qui avait déjà été le cas contre le Burkina.

Offensivement, le Cameroun a un peu patiné. Jouant cette fois en jaune, comme lors de la finale de leur première victoire en CAN (1984), les Lions ont pourtant tout fait pour signer une troisième victoire. Mais Karl Toko Ekambi (43e mn), Pierre Kunde (49e) ou Aboubakar lui-même (66e mn) ont manqué de précision.

Le stade a tremblé sur d'ultimes assauts de Samuel Oum-Gouet (75e mn) ou Clinton Njie (80e et 90e+3 mn). Les Lions ont sept jours pour régler la mire.

Le point pris face au pays-hôte ne suffit donc pas au Cap-Vert à ravir la troisième place. Les Requins bleus, qui n'ont pas à rougir de leur CAN, devront désormais attendre la fin de la troisième journée pour savoir s'ils bénéficieront d'une des quatre places de meilleurs troisièmes.

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, le Burkina Faso, qui n'est pas parvenu à battre l'Ethiopie, termine deuxième avec quatre points, devançant le Cap-Vert qu'il a battu (1-0) lors de la phase de poules.

Les Etalons ont ouvert le score par Cyrille Bayala à la 25e mn. Mais l'Ethiopie a égalisé sur penalty à la 52e. Pas de quoi pavoiser, mais suffisant pour aller au second tour.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X