Congo-Brazzaville: Urbanisme - Les acteurs outillés sur les enjeux de l'aménagement et du logement

En prélude aux premières rencontres nationales de l'immobilier et de l'urbanisme, les acteurs de ce secteur participent, le 18 janvier à Brazzaville, à un atelier préparatoire visant l'imprégnation des outils nécessaires de l'aménagement, de l'urbanisme et de la construction dans le cadre de la promotion immobilière.

L'atelier regroupant les principaux cadres des ministères de l'Aménagement du territoire, des Affaires foncières, les agents de la préfecture de Brazzaville, la mairie de Kintélé et des arrondissements, permettra une mise à niveau et un renforcement des capacités des acteurs face aux enjeux de l'aménagement dans le cadre de la promotion immobilière au Congo, préalables à l'événement prévu les 4 et 5 février prochains.

Placé sur le thème "Les outils pour l'aménagement, l'urbanisme et la construction dans le cadre de la promotion immobilière", cet atelier va permettre aux différents agents de mieux appréhender et de s'imprégner des outils nécessaires à l'aménagement, à savoir des outils juridiques, économiques, techniques, territoriaux et partenariaux.

En effet, la question de l'immobilier reste préoccupante au Congo. Les statistiques du ministère en charge de l'Urbanisme font état d'un besoin de quinze mille unités de logements par an, sur plusieurs années, pour la résorber; ce qui nécessite une mobilisation de tous les acteurs ainsi que des parties et de définir les rôles de chacun, dans l'optique de l'atteinte de cet objectif.

" ... Nous sommes confrontés à des difficultés d'accès à un logement décent à des prix accessibles à toutes catégories sociales, à des formes d'insalubrité dans nos cités, du fait de l'auto-construction spontanée ingérable par les services de voirie, à la rémanence du triptyque inondations, érosions et ensablements aggravant les vulnérabilités résidentielles ", a fait savoir Julio Nganongo Ossere, directeur de cabinet du ministre de la Construction, de l'Urbanisme et de l'Habitat.

Pour lui, la tenue de cet atelier permettra de développer les compétences des participants sur ces questions qui minent le secteur de l'immobilier. " Cet atelier a été pensé comme un renforcement des capacités préalable à l'événement à venir. Ce sera donc un moment d'apprentissage et de partage d'expériences. Je suis de ceux qui croient que notre pays suit une trajectoire qui finira par passer là où sont arrivés les autres. Mais, nous n'y arriverons qu'avec un capital humain en phase avec les enjeux ", a-t-il déclaré.

Notons que les premières rencontres nationales de l'immobilier et de l'urbanisme qui auront lieu le mois prochain visent à remettre la problématique de l'immobilier et de l'urbanisme rationnel au centre des préoccupations des acteurs et des parties prenantes.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X