Guinée/Cameroun: CAN 2021 - Kaba Diawara (Guinée) - " On s'est un tout petit peu enflammé, il faut être honnête "

press conference

Sélectionneur de la Guinée, Kaba Diawara est revenu, en conférence de presse, sur la défaite de son équipe contre le Zimbabwe. Occasion pour lui d'évoquer les causes de cette contre-performance et l'état d'esprit dans lequel les joueurs doivent être avant les huitièmes de finale. Le technicien s'est également confié sur la blessure d'Issiaga Sylla et la suspension de Naby Keita pour le prochain match.

Sur les enseignements tirés de la défaite de son équipe

Je pense qu'on s'est fait endormir en première période par cette équipe du Zimbabwe. Ils ont refusé le jeu et cela nous a un tout petit peu énervé et ne nous a pas permis de réagir. Après, quand ils ont marqué le premier but on a essayé d'égaliser mais on n'a pas pu. Au contraire on s'est fait encore piéger avec le deuxième but. A la mi-temps, on a essayé de modifier les choses, ce qui nous permis de réduire le score. Mais le mal était déjà fait. Bravo à eux, ils nous ont bien pris et nous n'avons pas su réagir à temps.

Sur l'absence de Naby Keita pour le prochain match (il a pris un deuxième carton jaune) et la blessure d'Issiaga Sylla

C'est une triste nouvelle que de ne pas avoir Naby pour le prochain match. Il était en train de monter en puissance dans cette CAN. Il a marqué un super but et était en train de relever le gardien adverse qui a joué la montre tout le long de la rencontre et aurait dû prendre un carton jaune. Mais c'est notre capitaine et meilleur joueur qui le prend.

Concernant Issiaga Sylla, on va attendre les examens pour voir ce qu'il en sera, mais ça s'annonce mal. En plus de la défaite nous avons donc deux mauvaises nouvelles. On va rentrer, on va se reposer et après faire les comptes pour essayer de voir ce qu'il en sera.

La Guinée aura-t-elle le temps de faire les comptes avant les huitièmes après une première partie de tournoi compliquée ?

Vous savez bien que qu'on soit premier de notre groupe ou deuxième, le prochain match est couperet. Après, le problème c'est qu'il fallait ne pas avoir de défaite, mais là on en a eu. C'est donc à nous de soigner les têtes, de soigner les bobos, voir qui on peut récupérer pour faire la meilleure équipe possible et surtout attendre notre prochain adversaire parce qu'on ne sait pas encore qui c'est.

Sur l'absence d'Amadou Diawara et la non titularisation de Mohamed Bayo

Pour Amadou, il ne fallait pas qu'il lui arrive la même chose que Naby Keita. Ensuite, on a constaté qu'il était un tout petit peu fatigué après le match contre le Sénégal. C'est après une discussion avec lui que la décision de ne pas lui faire jouer ce match a été prise.

Concernant Bayo il était lui aussi fatigué et avait un tout petit peu mal au genou. On a 27 joueurs et il faut faire confiance à tout le monde. On a donc fait le choix de mettre Sory qui a fait un bon match. Il est vrai qu'il n'a pas eu la chance de marquer, mais il n'a pas démérité.

Cette défaite fait-elle redescendre la Guinée à terre après l'euphorie qui a entouré les deux premiers matchs ?

Après le point pris du deuxième match, il fallait pour moi doucher l'enthousiasme ambiant que ce soit ici au Cameroun ou au pays parce qu'on était content du résultat. Mais je ne pense pas que l'on a réussi à redescendre un tout petit peu sur terre. C'est dommage que la défaite et surtout le carton jaune de Naby et la possible blessure d'Issiaga nous ramène les pieds sur terre. On est une équipe jeune et peut-être qu'on s'est un tout petit peu enflammé il faut être honnête. Comme je l'ai dit aux garçons dans le vestiaire, il faut redescendre, se remettre au boulot. Dieu merci, on a encore six jours devant nous avant le match prochain et il faudra bien faire le compte, se remettre au travail avant la rencontre des huitièmes.

Sur les prestations de Naby Keita jusqu'à présent et ce qu'il peut apporter à l'équipe s'il revient de suspension

Je pense qu'on va jouer les huitièmes de finale pour lui, parce qu'il s'est beaucoup donné jusqu'à présent. Il est l'un des grands joueurs de cette CAN et fait partie des meilleurs sur le continent et l'a bien prouvé. Il a fait deux premiers matchs super et un troisième match avec un beau but. Et physiquement, il a un bon niveau. Il arrive souvent blessé en sélection mais là ce n'est pas le cas. On le perd et ca va peut-être lui permettre de se reposer mais nous il va falloir qu'on fasse sans lui et donner la chance aux autres. Si on a la chance de passer les huitièmes de finale on le retrouvera en quart, très en forme.

Sur le schéma (3-5-2) utilisé jusqu'alors, est-il un problème et Kaba Diawara compte-t-il changer ça ?

Vous pensez vraiment que c'est le schéma qui nous a pénalisé ce soir ? Moi je ne crois pas. Parce que si vous regardez le match, ça n'a rien à voir avec le schéma parce qu'il a plutôt permis de libérer Issiaga qui est beaucoup monté. Même Cissé a eu des centres à faire. Mais après c'est la qualité individuelle qui fait la différence. Moi j'ai toujours dit que le schéma n'est qu'une tactique de départ et si vous voyez bien l'animation, c'est ça qui fait la différence.

Les joueurs sont des professionnels qui ont l'habitude de jouer dans ce genre de schéma et je ne vois pas pourquoi on me prend encore la tête avec le 3-5-2, le 4-5-1 ou autre. Ce qui compte c'est l'animation. Ceux qui connaissent le football savent qu'un système tactique est défini au départ et c'est surtout quand on n'a pas le ballon. Quand on le ballon, ce sont les joueurs qui font la différence. Aujourd'hui, on a moins fait, on a pris la grosse tête. Il faut absolument se remettre au travail mais le système n'a rien à voir.

Je ne sais pas encore ce que je vais faire avant les huitièmes de finale et on va y réfléchir. Mais qu'on ne vienne pas me dire encore que c'est le système qui est à l'origine du résultat. Je vais clore le débat et que ce soit clair pour tout le monde ici. On n'a plus de joueurs pour jouer le 4-3-3 guinéen.

Des Fodé Mansaré ou des Bangoura, on n'en a plus. Quand on avait ce genre de joueur, on pouvait jouer un 4-3-3. Si vous voulez parler tactique, on parlera tactique, mais ça n'a rien à voir avec le schéma. Je crois que je me suis bien fait comprendre.

Sur la sortie d'Ilaix Kourouma Moriba

C'est un choix parce que c'est un joueur qui ne joue pas beaucoup en club. Dès que j'ai constaté qu'il commence à décliner un peu avec les efforts défensifs, je me suis dit qu'il était temps de le changer. C'était la même chose contre le Sénégal où il a joué 1 heure et un peu plus et avait un peu de mal à continuer.

J'espère qu'il va avoir l'opportunité de jouer en club parce que c'est un joueur sur lequel on compte beaucoup. Bien qu'en manque de compétition il donne tout et est bien intégré. Après, lors du match il faut faire des choix et je l'ai fait, tout simplement.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X