Maroc: Promouvoir et populariser le théâtre et le cinéma au Maroc

Création de 150 salles de cinéma et programmation de 60 représentations théâtrales sur les chaînes de télévision publique

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a annoncé lundi à Rabat que son département dispose d'une nouvelle vision à même de renforcer les infrastructures dédiées aux représentations théâtrales et aux projections des films dans le pays. Le ministre qui répondait à une question orale à la Chambre des représentants sur "la reprise des activités et des manifestations artistiques", a indiqué que cette vision s'appuie sur la création de salles de spectacles au sein des maisons de jeunes et de la culture, qui sont au nombre de 900 à travers le Royaume

. Les salles de représentation et de projection qui y seront créées augmenteront ainsi l'offre en matière d'infrastructures eu égard au grand nombre desdites maisons réparties dans les différentes régions du Royaume, y compris dans les zones rurales et périurbaines, contrairement aux salles de cinéma et de théâtre qui existent seulement dans les grandes agglomérations, a-t-il expliqué. "Une telle vision est à même de rendre les productions théâtrales et cinématographiques plus accessibles aux populations locales qui n'ont pas la chance et les moyens d'assister aux représentations et aux projections, outre l'opportunité de susciter des vocations et de découvrir de nouveaux talents parmi les jeunes", a souligné le ministre, assurant que son département ne ménagera aucun effort pour rouvrir les salles de cinéma fermées en encourageant l'investissement dans ce domaine prometteur.

Par ailleurs, M. Bensaid a relevé que son département œuvre à la promotion d'une réelle industrie cinématographique grâce à un projet portant sur la création de pas moins de 150 salles de cinéma à travers le Royaume, donnant ainsi l'opportunité aux metteurs en scène, aux producteurs et aux investisseurs de bénéficier davantage de l'industrie cinématographique. Le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, a-t-il ajouté, est en discussion avec le ministère de l'Economie et des Finances en vue de valoriser le montant des subventions publiques devant passer de 20 à 30%, notant que cette démarche aura un impact positif sur les investissements extérieurs et la création de nouveaux emplois.

S'agissant des "mesures prises en faveur de la promotion du domaine culturel", le ministre a fait état de nombreuses initiatives prises durant les premiers 100 jours du gouvernement, dont la programmation de 60 représentations théâtrales sur les chaînes de télévision publique (SNRT), le lancement d'une opération visant à répertorier et à valoriser le patrimoine culturel national matériel et immatériel, la restauration du "Label Maroc", la création de 150 salles de représentation ainsi que la réhabilitation des monuments historiques, leur restauration et leur promotion sur le plan local (tourisme culturel) et international (UNESCO).

A cela, M. Bensaid a ajouté que son département a mis en place une stratégie de commercialisation des livres de jeunesse et de création de bibliothèques publiques de proximité dans les quartiers et les universités pour promouvoir la lecture, de même qu'il a œuvré à la réhabilitation des maisons de jeunes et de la culture (studios de musique, gaming, incubateurs, musique, théâtre, salles de représentation) et à l'ouverture sur l'univers des jeux électroniques et la programmation informatique via un partenariat avec la Fédération Royale marocaine des jeux électroniques visant la création de 100 espaces dédiés dans les maisons de jeunes et de la culture au courant de 2022.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X