Madagascar: Crise politico-économique - Les produits made in France face à la grogne africaine

Des putschistes hissés au rang de sauveurs de la nation, héros nationaux malgré eux. Pour avoir refusé les sanctions de la CEDEAO, la tangente de la SADC en Afrique de l'ouest, le colonel Assimi Goita, à la tête d'une junte militaire arrivée au pouvoir le 25 mai 2021 à la faveur d'un coup d'État, a eu le soutien massif de ses concitoyens.

Ils étaient des milliers à descendre dans la rue pour fustiger l'ingérence de la CEDEAO. Qui a fini par renoncer aux pénalités et se déclare prête à accompagner les militaires à organiser des élections démocratiques. Transcendés par ce soutien populaire, les tenants du pouvoir à Bamako envisagent de rompre les accords militaires avec Paris. Connus sous le nom de " opération Barkhane ", avec d'autres pays du Sahel. Le fameux " G5 " dont l'union fragile risque de voler en éclats. Qui a pour objectif d'étouffer dans l'œuf les velléités terroristes des cellules actives du nébuleux État islamique.

L'animosité et la haine contre la France ne s'arrêtent pas là. Un mouvement citoyen appelle au boycott des produits et services proposés par la France. Des opposants malgaches caressent l'espoir que la révolte malienne fasse des émules et des essaims ici. Un rhéteur-rappeur, qui n'a recueilli qu'un pour cent des suffrages exprimés lors des communales dans la capitale, n'a-t-il pas insinué que deux présidents français dirigent aujourd'hui Madagascar, au cours d'un débat télévisé plus que houleux. Dans ce creuset, un relent de sentiment anti-français se propage sur les réseaux sociaux. Dans ce brouillard épais apparaît la silhouette de Marc Ravalomanana, pour qui la francophobie est une seconde nature.

En sourdine

Une activiste bien connue ne croit pas trop à ce que la similitude avec la situation malienne aille jusqu'au bout. " L'omniprésence française sur l'économie nationale est telle ici, que bouder ses produits, au sens large, relève de l'utopie. Le système bancaire et financier, les activités des hydrocarbures en amont et en aval, la grande distribution et même le commerce de détails, les production sous-licence des marchandises alimentaires, les télécommunications et leurs multiples facettes , les télévisions cryptées, et même certains médias en ligne, des écoles de bonne qualité, les transports aériens à l'international, sont entre les mains des entreprises françaises ou leurs affidés. Sans compter les aides financières bilatérales apportées par Paris. Je suis convaincue que couper le cordon ombilical serait un acte suicidaire " reconnaîtelle. Quitte à mettre en sourdine ses pulsions nationalistes.

En fait, le tissu économique essentiel de Madagascar est encore sous le maillage du label français, en dépit de la percée chinoise en matière d'échanges commerciaux. En valeur et en volume.

Le conflit territorial sur les îles éparses, avec des discussions au point mort, a démontré l'ascendance de la diplomatie française sur son homologue malgache. Qui n'a pas encore eu le soutien des autres grandes puissances. La SADC n'a apporté qu'un appui hypocrite du bout des lèvres. Alors que les maîtres de Bamako ont eu la sympathie des dirigeants des pays qui pèsent lourds sur la carte de la géostratégie mondiale. Voilà pourquoi le colonel Assimi Goita ose toiser Emmanuel Macron, " emmerdé " par celui qu'il n'attendait pas.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X