Madagascar: Café-histoire " Des hommes et des forêts de l'harmonie à la conflictualité " par Richard Ranarivony

Une communication aux allures environnementales se tiendra samedi au Musée de la Photographie à Anjohy à partir de 8h.

Ce sera avec Richard Ranarivony. " Avant le XIXè siècle, le rapport de l'homme à la forêt était contrôlé, équilibré et harmonieux. La sacralité de la forêt, les traditions et les mythes permettaient d'éviter les coupes aberrantes d'arbres et les feux de forêt. La forêt jouait à la fois un rôle nourricier et protecteur. En Imerina, les souverains successifs ont tenté de laisser à celle-ci la possibilité de se régénérer.

Mais le poids de la démographie et les besoins économiques ont brisé cet équilibre. La forêt passe du statut de " Général - forteresse " au statut de victime. Aujourd'hui, les rôles sont inversés : le citoyen est appelé à faire le nécessaire pour la protéger. Tel que le redoutait Andrianampoinimerina à la fin du XVIIIè siècle, nous marchons vers une disparition complète et irrémédiable de la forêt ".

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X