Sénégal: Munitions de guerre - Les premiers éléments de l'enquête

19 Janvier 2022

On en sait un peu plus sur les munitions de guerre, d'une valeur de 3 milliards de Fcfa, saisies par la Douane au Port de Dakar.

D'après les premiers éléments de l'enquête consultés par Source A, le navire " Eolika " ne contenait que 3 conteneurs dont les papiers étaient falsifiés avec des munitions de guerre qui font à peu près 50 cm de long. Un arsenal de guerre dont seule une armée peut avoir besoin.

Le bateau, qui a quitté le port de Specia en Italie, a été chargé par un armateur grec. Le navire battant pavillon guyanais est parti de cette ville italienne le 2 décembre dernier pour Las Palmas.

Arrivé au Sénégal le 19 décembre, il devait repartir le 28 décembre en Guyane où il était attendu le 28 janvier. Le navire " Eolika " appartient à Fast Marine Corp, une mystérieuse entreprise basée à Achames, en Grèce.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X