Congo-Kinshasa: Assemblée nationale - Les Députés de l'UDPS désavouent publiquement Jean-Marc Kabund

Après la déclaration politique des Présidents des groupes parlementaires de l'Union sacrée, c'est au tour des Députés de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) de réitérer leur soutien total au Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi et de désavouer par conséquent leur collègue Jean-Marc Kabund, en prenant acte de sa décision de démissionner de ses fonctions de 1er Vice-président de l'Assemblée nationale "qu'il occupait au nom de l'UDPS et non pas à titre personnel, et de ses autres fonctions au sein du parti que nous devons continuer à consolider ensemble pour servir les intérêts de notre peuple", font-ils savoir dans ce communiqué.

Par ailleurs, ils réaffirment leur soutien indéfectible aux forces armées de la République, à la République, à la police nationale et aux services de sécurité dans l'accomplissement de leur mission de protection de l'indépendance et de l'intégrité du territoire national".

Ces élus du peuple demandent aux structures compétentes de l'UDPS d'intervenir sans délai afin de tirer toutes les conséquences qui s'imposent pour la bonne marche du Parti au pouvoir, la réussite du mandat présidentiel en cours ainsi que la conquête et le succès du second mandat. Le 17 janvier, lorsque la Nation commémorait le héros national Patrice Emery Lumumba, les présidents des groupes parlementaires de l'Union sacrée ont tourné le dos à Jean-Marc Kabund-a-Kabund, après l'annonce de sa démission du poste de 1er Vice-président de l'Assemblée Nationale.

Ils ont renouvelé leur loyauté, leur fidélité ainsi que leur attachement sans faille, ni fioriture, envers Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Chef de l'Etat, ainsi qu'à toutes ses initiatives inscrites dans la réalisation du bien-être collectif du Peuple congolais. Et, par conséquent, prenant à témoin l'opinion internationale et nationale, les Présidents des groupes parlementaires ont attesté qu'il n'existe qu'un seul Chef et Visionnaire de l'Union Sacrée de la Nation, en la personne du Chef de l'Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Alphonse Ngoyi Kasanji estime que la démission de Jean-Marc Kabund de son poste de Premier Vice-président de l'Assemblée nationale ne doit nullement avoir des répercussions sur la bonne marche de l'Union Sacrée de la nation. Dans son tweet du week-end dernier, cet ancien Gouverneur de la province du Kasaï-Oriental invite les députés nationaux membres de l'Union Sacrée de la Nation à faire bloc derrière le Président Félix Tshisekedi pour plus d'actions au profit du peuple congolais.

"La disgrâce me semble être établie et que la ligne rouge a été franchie, la nouvelle page s'ouvre avec les nouveaux horizons. L'homme indispensable n'existant pas en politique, on y pourvoira. Restons unis autour du Président de la République afin de relever les défis du bien-être de tous", avait-il souligné. Aujourd'hui, son vœu a été finalement exaucé.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X