Congo-Kinshasa: Une étoile du 7ème ART congolais/La cinéaste Renate Wembo - "J'ai toujours voulu voir autour de moi les gens heureux et avancés" !

interview

Avant tout, Renate Wembo est un cinéaste -réalisatrice et producteur des films. Actuellement, l'artiste s'attèle au tournage d'un nouveau film documentaire. Qu'à cela ne tienne, elle a un cœur généreux et passionné d'aider et soutenir les Congolais en souffrance. Assister les personnes vulnérables, en particulier, les femmes et les enfants en situation de détresse, tel est l'ultime mission de la Fondation Renate Wembo " FRW " basée à Kinshasa. Au cours d'une interview accordée au journal La Prospérité, Renate WEMBO, Présidente de cette fondation qui porte son nom, a souligné que sa structure ne vise qu'apporter le sourire aux démunis. Bonhomie dans le sang, la cinéaste a profité également de l'occasion pour annoncer les grands projets humanitaires qu'elle envisage de réaliser à travers sa Fondation, en 2022, dans son pays. Suivez-la :

La Prospérité : A quant date la création de votre Fondation ?

Renate Wembo : La fondation a été créée depuis longtemps. Elle finance déjà des projets. En cette année 2022, nous allons effectivement dans la phase de l'officialisation de notre existence qui sera soutenue par la réalisation de plusieurs autres projets.

La Pros : D'où est venue l'idée de se lancer dans le domaine philanthropique ?

RW : J'ai toujours voulu voir autour de moi les gens heureux et avancés. Mes parents ont toujours eu un bon cœur. Ils ont beaucoup soutenu et assuré les vies des gens. Notre maison a accueilli des personnes dont nous ne sommes même pas parentés. Retenez qu'en 2017 et 2018, j'ai assisté les enfants vivant avec le VIH de l'ONG Renoac.

La Pros: Quel est l'objectif fondamental de votre Fondation ?

RW : L'objectif fondamental est de contribuer à l'amélioration du social de Congolais dans 3 axes, à savoir : la culture, l'éducation et la santé. La femme et l'enfant sont notre principale cible. Et, nous avons déjà un projet concernant le secteur de la santé avec les enfants drépanocytaires et les enfants vivants avec le VIH/SIDA. Je suis le pont des ONG et fondations dans le but de les apporter des partenaires.

La Pros : En quoi votre organisation est-elle différente des autres qui existent au pays ?

RW : Je pense que si nous travaillons honnêtement, il n y a pas de différence. D'ailleurs, ce n'est pas mon objectif d'être différente. Le pays est grand. J'ai parcouru différentes provinces. Il y a un grand travaille à faire. Nous devons être nombreux pour assister ceux qui ont besoin de notre aide. Ce qui est vrai, nos projets ne sont pas pareils aux autres comme je le dis...

Je pense qu'il y a de la place pour tout le monde. Le plus important est de parvenir à concrétiser les idées. Avec ma Fondation, je fais juste la mission pour laquelle Dieu m'a envoyée sur terre avant de quitter ce monde. Il s'agit d'apporter le sourire au prochain. Restez connecté et vous verrez comment nous allons mener nos actions sur terrain. Ainsi, Vous pourrez porter votre jugement sur la Fondation.

La Pros: Quelle est votre approche méthodologique en termes d'action sur le terrain ?

RW : En 2022, vous verrez notre stratégie et méthodologie lorsque nous allons réaliser d'autres projets. Encore une fois je vous demande d'être connecté pour avoir plus de détails par rapport à l'exécution de notre plan d'action.

La Pros: D'où proviennent vos ressources financières pour accomplir votre mission ?

RW : C'est à travers des cotisations de membres de la Fondation. Il arrive aussi de financer moi-même certaines actions. Tantôt, quelques partenaires nous apportent aussi leurs soutiens.

La Pros : Pouvez-vous nous rappeler la dernière action menée par la FRW en 2021 à Kinshasa ?

Renate Wembo : Oui ! Le 25 décembre dernier, la Fondation Renate Wembo a eu le plaisir d'assister l'artiste Falonne Luamba Mambu dans son projet "Le Foyer de Falonne". C'est un foyer de réinsertion des enfants de la rue précisément, les adolescentes victimes de violence et esclavage sexuel de Kinshasa. Je m'engage à l'accompagner pour sauver la génération future. Merci à "The Bythiah Project', à "Ndakuya La vie est belle", "Ketia Mengi Ewango' et aux autres partenaires pour la confiance.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X