Congo-Brazzaville: Photographie - Pamela Tulizo expose ses oeuvres à la Maison européenne

Intitulé " Double identité " et dédiée à la jeune photographe congolaise Pamela Tulizo, le vernissage est prévu du 21 janvier au 13 mars 2022 au studio de la Maison européenne de la photographie (MEP) à Paris.

Lauréate en 2020 du Prix Dior de la photographie et des arts visuels pour jeunes talents, Pamela Tulizo, explique-t-on, présente dans son exposition des œuvres qui questionnent le regard posé sur les femmes de son pays. Dans cette série " Double identité ", la photographe propose treize portraits de femmes congolaises et met en lumière leur combat quotidien dans une société ouvertement patriarcale.

Elle cherche également à questionner le regard porté par le monde entier sur les femmes. En reprenant les codes de la photographie de mode, indique-t-on, Pamela Tulizo joue des vêtements, accessoires, maquillages pour révéler la force intérieure de ces femmes, et s'écarte volontairement de la beauté que l'on voit habituellement à la télévision ou dans les magazines. Loin de vouloir brosser un portrait décourageant, fait-on savoir, l'artiste veut, au contraire, soutenir une représentation pleine d'espoir, qui met en évidence la force de résilience de ces femmes.

Ainsi, indique la MEP, Pamela Tulizo met en exergue la double identité des femmes congolaises, entre la représentation victimaire et dévalorisante que véhicule la presse et une image porteuse d'espoir - de femmes battantes, luttant contre les injustices sociales. La MEP présente aussi sa récente série " Enfer paradisiaque " (2021), inspirée par l'épidémie de covid-19 : images de modèles en magnifiques robes, conçues à partir de produits essentiels comme des ampoules, de la nourriture ou du charbon.

Née à Goma où elle vit, en République démocratique du Congo (RDC), Pamela Tulizo a 27 ans. Journaliste de formation, elle est diplômée du Market photo workshop à Johannesburg, C'est en 2015 que Pamela Tulizo a commencé ses recherches dans les techniques et les basics de la photographie grâce à ses amies déjà photographes évoluant dans sa ville de Goma. Elle a aussi appris les techniques de la documentation d'histoire avec la photographie. Après ses études de journalisme, elle a intégré le Market photo workshop de Johannesburg, en Afrique du Sud, dont elle est sortie diplômée en 2019. Son travail est essentiellement centré sur les expressions de l'identité féminine. Les photos de la série " Double Identité " ont été réalisées à Goma, dans la région du Nord-Kivu.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X