Afrique: CAN 2021 - Sierra Leone - Des supporters veulent brûler la maison de Kei Kamara après un penalty manqué

Le domicile de Kei Kamara a été pris pour cible par des manifestants qui voulaient le saccager et le brûler après son penalty raté avec la Sierra Leone à la CAN 2021.

Des supporters en colère ont été empêchés de détruire la maison de l'attaquant vedette de la Sierra Leone Kei Kamara à Freetown, après avoir raté un penalty crucial alors que les Leone Stars sont éliminés de la CAN 2021. Jeudi, au cours de la rencontre qui comptait pour la 3e journée de la phase de poule, la Sierra Leone a obtenu un pénalty à la 85e min que Kei kamara n'a pas pu transformer. Les supporters en colère ont tenté de vandalise la propriété de l'attaquant à Freetown la capitale.

"La police protège actuellement le domicile de Kei Kamara à Freetown, en Sierra Leone. Les fans sont en colère après qu'il ait raté un penalty aujourd'hui avec la Sierra Leone, après la défaite contre la Guinée équatoriale. Les fans en colère ont tenté d'attaquer sa maison", a notamment déclaré sur Twitter un journaliste et rédacteur pour la CAF.

🇸🇱 | Sierra Leone

🪧 | Après son penalty non transformé face à la Guinée équatoriale, le domicile de Kei Kamara à Freetown, a été pris pour cible par des manifestants qui voulaient le saccager et le brûler.

🚓 | La police a placé la demeure sous haute protection. pic.twitter.com/Lf6wA12Cem

-- Derniers Défenseurs (@DerniersDefs) January 21, 2022

La Sierra Leone s'est inclinée 1-0 contre la Guinée équatoriale lors de son dernier match de groupe de la CAN 2021 jeudi soir grâce au but de Pablo Ganet. À moins de 10 minutes de la fin du match, la Sierra Leone a obtenu un penalty après que Ganet ait fait tomber Issa Kallon dans la surface. L'attaquant Kei Kamara a eu l'occasion d'égaliser face à la Guinée équatoriale. Mais son tir, à mi-hauteur, a été repoussé par le gardien équatoguinéen Owono, parti du bon côté. Un match nul aurait suffi à la Sierra Leone pour se qualifier pour les huitièmes de finale comme l'un des meilleurs troisièmes.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X