Malawi: Les Évêques locaux contre le cancer de la corruption qui se répand dans le pays

Blantyre — " Appel à une lutte implacable contre la corruption ", tel est le titre de la déclaration publiée par la Conférence épiscopale du pays (CEM) le 19 janvier 2022, sur la propagation du phénomène. La corruption est un vice difficile à combattre car elle s'est profondément enracinée partout au Malawi", affirment les Évêques. Elle cause des souffrances indicibles à la grande majorité des Malawites ordinaires qui sont confrontés à une pauvreté écrasante au quotidien".

"Malheureusement, même les personnes chargées de combattre et d'éliminer la corruption sont trop souvent aspirées par elle", peut-on lire dans la déclaration, signée notamment par l'Archevêque de Blantyre, Mgr Thomas Msusa, président de l'ECM. "Autant risquent tout en s'y opposant. Personne ne doit faire l'objet de pressions, d'intimidations ou d'influences par des menaces ou d'autres moyens dans l'accomplissement de son travail pour le bien du pays."

Les institutions et les individus ont souvent trahi la confiance de la population et agi pour éradiquer la corruption systémique et la lutte contre celle-ci.

"Les autorités judiciaires ont un rôle clé à jouer dans cette lutte", affirment les Évêques, qui appellent le pouvoir judiciaire à faire preuve de professionnalisme dans le traitement des affaires de corruption afin d'éviter la perte de confiance du public. Nous demandons aux autorités civiles, pénales, constitutionnelles et administratives de veiller à ce que les affaires de corruption soient jugées rapidement et que chacun soit traité de manière égale devant la loi."

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X