Guinée: Le Franc guinéen prend de la valeur par rapport à l'Euro

La devise nationale de Guinée Conakry se serait raffermie face aux devises étrangères, notamment l'euro, depuis le coup d'Etat militaire d'Etat du 5 septembre dernier. Le cours du franc guinéen a en tout cas pris de la valeur au marché noir. Un économiste évoque, lui, une situation conjoncturelle.

Mamourou Keïta réalise des opérations de change sur un marché. Tout a commencé, dit-il, à la chute d'Alpha Condé. Selon lui, c'est le recul de la corruption qui expliquerait cette prise de valeur du cours du Franc guinéen.

Pour Mamoudou Touré, économiste consultant, c'est la convergence de plusieurs facteurs: " L'appréciation du franc guinéen, par rapport aux principales devises, peut être expliquée par les facteurs endogènes, c'est à dire gel des comptes publics, la baisse des demandes d'importation, mais aussi par des facteurs exogènes liés aux conséquences de la crise sanitaire (relative) au Coronavirus ", la crise sanitaire ayant provoqué un ralentissement de l'économie mondiale.

Si les devises continuent de rentrer en Guinée, grâce à l'exploitation de la bauxite, les dépenses publiques, elles, sont en baisse mais cela pourrait ne pas durer.

" Quoi qu'il arrive, cette situation est conjoncturelle. À partir du moment où la loi des Finances publiques pour 2022 a été votée et qu'elle est entrée en vigueur, il va sans dire que la demande privée va repartir, ce qui risquerait de contribuer à une certaine dépréciation de la monnaie face à la demande publique, vis-à-vis des devises ", ajoute l'économiste Mamoudou Touré.

Malgré un Franc guinéen élevé, pour le consommateur, les prix ne baissent pas. Seul l'État pourrait forcer les opérateurs économiques à faire un effort, assure Mamoudou Touré.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X