Afrique du Sud: Les vins sud-africains connaissent un rebond à l'export

L'année 2021 aura été une année record pour les exportations de vin sud-africain. Elles ont atteint 3,88 millions d'hectolitres, pour une valeur de 673 millions de dollars, un rebond spectaculaire après une année 2020 morose. Bon marché et de bonne qualité, le vin sud-africain séduit notamment les Anglais, les Allemands et les Chinois.

En 2020, avec la pandémie de Covid-19 et les interdictions de vente d'alcool, les professionnels prédisaient un avenir sombre pour le vin sud-africain. Ils estimaient que la filière pourrait perdre jusqu'à 20 000 emplois et que huit caves sur dix ne s'en remettraient pas. Néanmoins, 2021 a changé la donne. Les ventes sont reparties de plus belle, notamment les exportations qui ont bondi de 12 % en valeur.

Pourtant, l'affaire n'était pas gagnée d'avance, avec la désorganisation dans les ports et les problèmes d'approvisionnement en bouteilles de verre. D'ailleurs, à ce propos, le vin sud-africain s'exporte désormais majoritairement en vrac.

Le Royaume-Uni est toujours la première destination, à l'étranger, des cépages austraux, suivi des États-Unis, de l'Allemagne, du Canada et de la Chine.

En Afrique, ce sont les Nigérians, les Kényans et les Tanzaniens qui boivent le plus de vin sud-africain.

La filière qui fait vivre 300 000 personnes et gonfle les recettes extérieures du pays, monte en gamme, chaque année, et se vante, aujourd'hui, de proposer des vins de qualité, plus rémunérateurs... de quoi préserver la huitième place mondiale qu'occupe l'Afrique du Sud au palmarès des vins.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X