Madagascar: Inondations à Madagascar - Une dépression tropicale touche terre sur la côte Est

Le président de la République a visité, hier, un site d’hébergement des sinistrés à Mahamasina

La première dépression tropicale de la saison a touché terre sur la côte Est, au niveau de la ville de Foulpointe, samedi après-midi 22 janvier avec des vents moyens de 55 km/h. La Grande Île était déjà en proie à des précipitations importantes depuis lundi. Des intempéries qui ont fait 11 morts, un peu plus de 40 000 sinistrés et près de 22 000 déplacés, selon un bilan provisoire du Bureau national de gestion des risques et des catastrophes transmis tard samedi soir. Si cette dépression s'est affaiblie, les précipitations continuent et plusieurs districts du pays ont été placés en vigilance fortes pluies.

Dans la capitale, le nombre de sinistrés augmente de jour en jour. Samedi après-midi, les zones situées sous les gradins du grand stade Barea ont été aménagées pour accueillir ceux qui s'étaient réfugiés dans le gymnase voisin. Un bâtiment dans lequel les pluies s'introduisaient en raison de fuites dans la toiture.

Dans la grande ville portuaire de l'Est du pays, Tamatave, les quartiers bas, notamment celui de la gare routière, ont été inondés. " On ne peut pas traverser les rues à cause de l'inondation. L'eau est rentrée jusqu'à l'intérieur des maisons ", indique un habitant. " Dans le quartier d'Ambohijafy, l'eau arrive jusqu'à la poitrine ", explique un responsable du Bureau national de gestion des risques et des catastrophes sur place. Une centaine de sinistrés ont été hébergés dans une école, précise-t-il.

Plus à l'ouest dans les terres, à Ambatondrazaka,150 maisons ont été inondées et du bétail emporté, raconte une habitante. Trois régions et 20 districts de l'est, du nord-est de l'ouest, du nord-ouest et du centre de l'île sont placés en vigilance rouge pour danger imminent en raison des fortes pluies, des risques d'inondation et d'éboulement.

Les pêcheurs de ces côtes sont priés de ne pas sortir en mer, indique la direction de la météorologie.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X