Bénin: Une affaire de passeports béninois délivrés à des Camerounais devant la Criet

Le patron des services de l'immigration et de l'émigration et plus d'une dizaine de personnes sont jugées ce lundi par la Criet pour " abus de fonction, faux et usage de faux ". Il s'agit d'un commissaire divisionnaire, haut gradé de la police béninoise, qui avait en charge la délivrance des titres de voyages et de séjour. C'est une affaire de passeports béninois délivrés à des étrangers qui l'envoie devant les juges. Dans le box des accusés aussi, six Camerounais, des policiers et un chef quartier.

L'affaire commence un peu avant mi-décembre. Six voyageurs, qui avaient pour destination l'Equateur en Amérique du Sud via Istanbul, se présentent à l'aéroport de Cotonou pour accomplir les formalités de police.

Ils sont tous détenteurs de passeport béninois mais tout de suite des indices font douter la police. La police des airs insiste et constate qu'il s'agit de fausses identités. Le directeur de l'immigration est saisi, on lui confie les six faussaires. Selon nos informations, ils les auraient gardés puis relâchés.

La Brigade économique et financière commence ses investigations. Les six voyageurs sont retrouvés, ils sont en fait de nationalité camerounaise mais ont présenté des documents de voyage béninois ce jour-là.

Un chef de quartier est interpelé. C'est auprès de lui que les attestations de résidence indispensables pour l'établissement le passeport auraient été obtenus. Le commissaire divisionnaire sera placé en détention provisoire le 30 décembre 2021.

Les investigations se sont poursuivis jusqu'à la veille de l'audience. Six policiers ont rejoint les autres prévenus en prison vendredi ; l'un d'eux serait en fuite et recherché. Selon nos informations, dimanche des personnes interpellées étaient encore écoutées par les enquêteurs.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X