Madagascar: Rugby à VII - Test de sélection - La pluie fausse les tests

L'objectif pour Malagasy Rugby est de qualifier les makis dames et hommes au prochain championnat du monde. Des tests matches ont eu lieu samedi pour détecter les futures pensionnaires de deux équipes nationales en rugby à VII.

Soixante rugbywomen et vingt sept rugbymen. Tels sont les athlètes qui ont répondu présent à l'appel de Malagasy rugby samedi dernier au stade makis à Andohatapenaka. Plusieurs rencontres ont été disputées pour un test match en vue de la détection des futurs pensionnaires de deux équipes nationales makis hommes et dames. Dès 9 heures, 16 hommes ont monté sur la pelouse (huit de chaque) pour un match de 2 X 15 minutes. Certains joueurs ont montré qu'ils ont le rugby dans le sang en montrant des bonnes passes et de vitesse nécessaires en rugby à VII.

D'autre montrent des lacunes physiques et s'essoufflent vite après quelques courses et mêlés. La pluie gène beaucoup les joueurs parce que la balle est difficile à manier. Pour les hommes, 17 seront retenus pour un regroupent. Les joueurs du Cosfa ont manqué à l'appel (évènement militaire) pour le match de sélection mais des dérogations vont être prises pour faire intégrer quelques têtes au premier regroupement. Après la première rencontre entre les hommes, quatorze dames entrent sur la piste pour une rencontre de 2 x 10 minutes.

Les habituées dans le rang des makis féminins sont au rendez-vous. Claudia de FT Manjakaray, Vero de RCTS et tant d'autres ont montré qu'elles sont encore de la valeur sûre du rugby féminin malgache. Elles ont montré leur aisance technique et leur rapidité. Des nouvelles têtes on t répondu à l'appel pour montrer leur détermination. Des tests matches entre hommes et entre dames se succèdent pendant la journée de samedi. Sur le continent, les makis dames sont au troisième rang derrière l'Afrique du Sud et le Kenya tandis que les hommes se placent quatrième. Nous avons déjà battu les kényanes. La chance d'aller au mondial est réel et à portée de main. Mais il faut travailler dur parce que les tunisiennes nous talonnent de près.

Défenseurs et magiciens

Pour Antsoniandro Randrianorosoa, le Dtn de la Fédération malgache de rugby "l'objectif pour nous est la qualification de nos deux équipes à la coupe du monde. Pour ce premier test, nous avons constaté le manque de rythme et les joueurs en général sont à courts physiquement. Pour les hommes, nous constatons que les techniques et le niveau sont là, pour la prochaine équipe nationale, nous allons se pencher plutôt vers une équipe défensive et nous cherchons plus des joueurs capables de défendre.

Pour les attaques, nous avons besoin des magiciens de la balle capables de jouer vite et de porter l'attaque rapidement. Pour atteindre la qualification, nous sollicitons les aides de chaque club pour libérer les joueurs au moment voulu. Personnellement, je lance un appel à l'adresse des gens de bonne volonté pour aider nos joueurs et joueuses, physiquement, mentalement, surtout au niveau des repas. La route est encore longue ", conclut-il.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X