Burkina Faso: Lieutenant-colonel Issac Zida, actuel "Homme fort" de Ouagadougou

24 Janvier 2022

Le régime du président Roch Marc Christian Kaboré est renversé. Place à Issac Zida, Lieutenant-colonel, actuel Chef de l'État, non moins Chef de la Transition. Le nouvel "Homme fort" du Burkina Fasso a lui même fait la déclaration à la télévision nationale, ce jour lundi 24 janvier 2022.

"En attendant de définir de manière consensuelle, avec l'ensemble des partis politiques et des organisations de la société civile, les contours et le contenu de cette transition démocratique apaisée, j'assume désormais, à partir d'aujourd'hui, les responsabilités de Chef de cette transition et de Chef de l'État pour assurer la continuité de l'État", a déclaré Issac Zida.

Sur les raisons du renversement du régime de Kaboré, le Lieutenant Colonel explique que c'est "pour éviter que s'installe l'anarchie, préjudiciable à l'objectif de changement démocratique puissamment exprimé par notre peuple" que "l'armée nationale, à la demande pressante des forces vives de la Nation, a pris ses responsabilités et décidé d'amorcer un processus de transition démocratique".

"Cette transition que notre peuple et ses amis souhaitent la plus courte possible sera encadré par un organe de transition, reflétant les divers sensibilités socio-politiques de notre Nation", a par ailleurs précisé le chef des putschistes non sans appeler l'Union africaine, tout comme la CEDEAO "à faire preuve de compréhension et à soutenir notre peuple dans ces dures épreuves".

À noter que plusieurs sources font état de l'arrestation du président Roch Marc Christian Kaboré, après les mutineries qui ont éclaté dimanche matin dans plusieurs casernes de Ouagadougou et dans quelques villes de province.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X