Cote d'Ivoire: Entreprendre avec succès - Dr Aka Elété propose des solutions dans son ouvrage

24 Janvier 2022

" Problématique de l'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire, la dernière guerre contre la pauvreté et le chômage ". Tel est l'intitulé du livre de Dr Aka Elété dédicacé le 20 janvier, au siège de la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (Cgeci) au Plateau. Ce, en présence du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama Diawara et du président de la Cgeci, Jean-Marie Ackah.

Dans cet ouvrage de 190 pages, l'auteur met l'accent sur la recherche en matière d'entrepreneuriat qui, selon lui, reste encore embryonnaire en Côte d'Ivoire. Dr Aka Elété propose une révolution entrepreneuriale en Côte d'Ivoire pour lutter de façon durable et efficace contre la pauvreté et le chômage.

Aussi part-il d'une recherche analytique de la situation entrepreneuriale dans le pays. Avant d'aboutir à la création d'entreprises qui, à l'en croire, est au cœur de l'entrepreneuriat qui a suscité beaucoup d'espoir au début des années 1970. Mais les échecs successifs et les maigres résultats enregistrés depuis cette période, dans les différents programmes d'appui et financements de l'entrepreneuriat, ont fini par convaincre de l'immensité du travail qui reste à accomplir dans ce domaine.

C'est pourquoi il pose la question de comment s'y prendre pour que la révolution entrepreneuriale en Côte d'Ivoire constitue la dernière guerre contre la pauvreté et le chômage. C'est en quelque sorte à cette problématique que ce livre tente d'apporter des réponses à travers la proposition d'une démarche processuelle et systématique de la création d'entreprises et de stratégies pour favoriser une société ivoirienne plus entrepreneuriale.

Dr Aka Elété a fait remarquer que dans un pays comme la Côte d'Ivoire où le dispositif public d'appui à la création d'entreprises et à la promotion de l'auto-emploi, de micro, petites et moyennes entreprises constitue l'essentiel de l'aide apportée à la création d'entreprises, il est extrêmement important de renforcer l'efficacité des structures d'appui; de repenser la stratégie d'approche, le modèle économique qui a été appliqué jusqu'à présent.

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a affirmé être satisfait de l'ouvrage. Selon lui, il vient répondre à une problématique. " Il faut se tourner vers l'auto-emploi par la création d'entreprises. Nous allons faire en sorte qu'il y ait un socle commun de compétences qui soient acquis par nos étudiants. A savoir l'informatique, l'anglais et surtout l'entrepreneuriat avec le montage de projets ", a fait savoir Adama Diawara.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X