Madagascar: E-gouvernance - Session de partage et de sensibilisation organisée par le MPTDN

Session de partage et de sensibilisation sur l'interopérabilité et la cybersécurité, organisée par le MPTDN.

Le développement numérique se poursuit. Lors d'une session de partage et de sensibilisation autour de l'interopérabilité et la cybersécurité, le ministre des Postes, des télécommunications et du développement numérique, Tahina Razafindramalo a mis en avant le processus de mise en place de l'e-gouvernance et la transformation digitale du gouvernement.

" Dans sa vision pour la modernisation de Madagascar, le président de la République Andry Rajoelina a confié au ministère du Développement numérique, de la transformation digitale, des postes et des télécommunications la grande mission de mettre en place la stratégie nationale pour la réalisation de cette vision ", a-t-il indiqué. En effet, plusieurs projets sont déjà mis en œuvre par le MPTDN (ministère des Postes, des télécommunications et du développement numérique), avec d'autres départements ministériels.

On peut citer l'exemple de la digitalisation du paiement des salaires des maîtres Fram, le paiement des impôts en ligne, la création d'entreprises en ligne, la plateforme de vaccination, etc. Selon le ministre, le MPTDN travaillera de manière transverse avec tous les ministères pour concrétiser la vision de digitalisation et de gouvernance électronique de l'administration Malagasy.

Vision numérique. Pour sa part, l'Unité de gouvernance digitale (UGD), rattachée à la Présidence de la République, est chargée d'élaborer et de coordonner la mise en œuvre de cette transformation digitale, à travers le projet Prodigy, géré par l'Unité de Coordination des Projets et appuyé par le PREA, selon les explications du ministre Tahina Razafindramalo.

En effet, l'UGD est en charge de mettre en œuvre la vision numérique de l'Etat à travers l'établissement des normes et standards en matière de digitalisation et d'en assurer le respect pour la mise en place de l'e-gouvernance, d'appuyer la mise en œuvre de la stratégie nationale visant la réduction de la fracture numérique et l'exclusion sociale notamment via la promotion de l'accessibilité d'outils numériques.

La société estonienne Cybernetica, pionnière dans le domaine, a ainsi effectué un bref partage d'expériences avec les directions des systèmes d'information des ministères malgaches sur les solutions qu'elle a déployées en Estonie, en Ukraine et au Bénin.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X