Afrique: L'OMS aux côtés du Burundi pour le lancement de la campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole.

L’OMS aux côtés du Burundi pour le lancement de la campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole.
communiqué de presse

" Ensemble œuvrons pour améliorer la santé de la mère et de l'enfant ". C'est sous ce thème qu'a été lancée à Rumonge, le 24 janvier 2022, l'édition 2022 de la campagne nationale de vaccination au Burundi. Présidée par la Première Dame, SE Angéline Ndayishimiyé, cette campagne vise à réduire la mordi-mortalité liée à la rougeole et à la rubéole. Couplée à la semaine mère-enfant, elle permet aussi de sensibiliser la population sur la prévention du Covid-19 et la continuité des services en matière de santé maternelle néonatale et infantile et des adolescents.

Cette campagne prévue du 25 au 29/01/2022 va s'articuler autour de la vaccination des enfants de 9 à 59 mois, du déparasitage à l'albendazole des enfants et femmes enceintes, la supplémentation en vitamine A pour les enfants de 5 à 14 ans dans 22 districts sanitaires du pays.

L'organisation de la campagne de vaccination cadre avec les directives de l'OMS qui recommande la vaccination réactive ciblée et systématique pour éviter toute situation d'épidémie. De même que l'administration de la vitamine afin de réduire la morbidité et la mortalité liées à la rougeole et à la rubéole.

La Première Dame a exhorté tout un chacun à travailler en synergie pour la réussite de cette activité de vaccination.

Quant à la déléguée de l'UNICEF à la cérémonie, représentant les partenaires techniques et financiers au Burundi, elle ne doute pas qu'au-delà de la campagne de vaccination le pays va continuer à renforcer la vaccination de routine à travers l'approche " Atteindre chaque enfant dans chaque communauté " surtout dans les districts à faible performance, et avancer vers l'agenda mondiale de l'élimination de la rougeole et du syndrome de rubéole congénitale.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X