Congo-Kinshasa: La grève des professeurs rallongée de 21 jours

26 Janvier 2022

Les professeurs des universités et instituts supérieurs du Congo décrètent une nouvelle phase de leur grève sur toute l'étendue de la République démocratique du Congo. A l'issue de leur assemblée générale tenue mercredi 26 janvier à Kinshasa, ils indiquent que la grève devient générale et sèche et qu'elle est rallongée de 21 jours.

Réunis au sein du Réseau des professeurs d'universités et instituts supérieurs du Congo (RAPUCO), les professeurs exigent du gouvernement de la République, la réalisation " sans délai " de la totalité de son cahier de charges déposé en bonne et due forme auprès des instances compétentes de la République.

Les professeurs sont en grève depuis le 5 janvier 2022, date de la rentrée de la nouvelle année académique. Ils réclament l'amélioration des conditions salariales.

Les professeurs se disent victimes de leur propre loyauté et patience. Ils accusent le gouvernement de manque de considération et d'avoir fait de son communiqué une lettre morte.

Toutefois, le RAPUCO dit rester ouvert à toutes les négociations.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X