Congo-Kinshasa: Ituri - Les habitants de Komanda redoutent la présence des présumés ADF dans leurs champs

26 Janvier 2022

Environ treize mille familles des déplacés qui sont retournées à Komanda, dans la province de l'Ituri, éprouvent des difficultés pour accéder dans leurs champs pour la récolte. Cette situation est consécutive à la présence d'hommes en armes, présumés rebelles des ADF.

La société civile de Komanda révèle que, depuis leur retour au mois de décembre 2021, ces personnes ne parviennent pas à se rendre dans leurs champs situés du côté est de Komanda pour chercher à manger. Ceux qui s'y risquent sont parfois victimes des exactions des ADF.

Un des animateurs de cette structure citoyenne, Kakani Tandishabo, rappelle qu'il y a une semaine, trois personnes d'une même famille sont tombées entre les mains de ces rebelles alors qu'elles se rendaient aux champs. Il craint que cette situation ne soit à la base d'une crise alimentaire dans la région. Il demande aux autorités le déploiement des troupes FARDC dans cette zone.

L'Administrateur du territoire d'Irumu, colonel Jean Siro Simba, reconnait cette situation. L'armée prends des dispositions pour mettre fin à l'insécurité, a-t-il assuré.

Ces familles étaient retournées à Komanda, à la demande des autorités, après une accalmie observée dans la zone.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X