Congo-Kinshasa: Sud-Kivu - Les grévistes scellent les bureaux du comité de gestion de l'ISDR

26 Janvier 2022

Les membres du comité de gestion de l'Institut supérieur de développement rural (ISDR)/Bukavu au Sud-Kivu, n'ont pas eu accès, mercredi 26 juin, à leurs bureaux respectifs. Selon le président de la délégation syndicale, Azoni Mango Kimengele, ces installations ont été scellées par les agents administratifs qui réclament le paiement de quatre mois de prime.

" Ça fait trois ans que nous sommes dans un conflit qui continue à la suite du non-paiement de notre prime. C'est une révolution. Les gens se sont révoltés et ils ont scellé les bureaux. La remise de l'ordre est conditionnée par le paiement de quatre mois et demi de notre prime ", a exigé Azoni Mango.

Pour sa part, le Directeur général de l'ISDR/Bukavu, Bosco Muchukiwa parle des intentions cachées de ses agents administratifs.

Il en appelle à l'intervention du ministère de l'ESU afin de mettre fin définitivement à cette crise.

Bosco Muchakiwa reconnait que ses administrés accusent quatre mois d'arriérés de prime :

" Nous reconnaissons que nous devons quatre mois et demi. Et nous avons déjà commencé à payer. Ce retard-là est dû à la situation du taux de 920 FC pour 1USD. Et si les gens ne veulent pas comprendre cela, c'est qu'ils sont manipulés. Je demande que notre ministre de tutelle, Muhindo Nzangi envoie une commission pour faire des enquêtes afin que les responsabilités soient établies ".

Les étudiants de l'ISDR/Bukavu ont manifesté lundi 24 janvier pour réclamer la reprise des activités.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X