Cote d'Ivoire: Développement informatique - Da Pierre Alphonse: "Les Douanes ivoiriennes, l'administration leader de la Région Afrique Occidentale et Centrale"

26 Janvier 2022

" Accélérer la transformation numérique de la Douane en développant une culture de la donnée et un écosystème performant ", tel est le thème autour duquel ont été commémorée, hier, la traditionnelle Journée internationale de la Douane, à Abidjan. Une occasion pour le directeur général des Douanes, l'Inspecteur Général Da Pierre Alphonse, d'exposer les acquis de la politique de digitalisation de l'administration qu'il dirige.

En effet, comme l'a expliqué son directeur général, cela fait plus de deux décennies que les Douanes ivoiriennes se sont engagées dans la mise en place d'un environnement de travail complètement numérique et la création d'un modèle opérationnel qui capte et exploite les données de l'ensemble de l'écosystème commercial.

Le résultat de cette politique de digitalisation est patent, aujourd'hui : - le taux de numération de procédures de dédouanement a atteint les 99% ; un système automatisé d'analyse des risques pour l'orientation des déclarations dans les circuits de contrôle a été développé; des outils d'aide à la décision et de lutte contre la fraude (le DECISIONNEL, le PROCES VERBAL SIMPLIFIE, EMERAUDE, SYDAM AUTO...) sont fonctionnels ; l'interconnexion au plan national avec d'importantes structures mais aussi au plan international avec le Burkina Faso et le Niger dans le cadre de la Gestion des Marchandises en transit (SIGMAT) est effective; S'agissant de l'analyse des données, les Douanes Ivoiriennes disposent d'une Direction en charge des statistiques et des études économiques dont l'expertise est avérée. "Toutes ces réalisations font des Douanes ivoiriennes l'administration leader en matière de développement informatique dans la Région Afrique Occidentale et Centrale ", s'est félicité, le directeur général des Douanes.

Cependant, constate le patron des Douanes ivoiriennes, d'importants efforts restent à faire dans ce domaine en perpétuelle mutation. "Si les données ouvrent des promesses formidables de progrès pour le développement, des préoccupations se font jour sur plusieurs fronts : protection des données personnelles, surveillance, désinformation, attaques contre les systèmes informatiques et les risques d'abus de position dominante du détenteur des données ", indique-t-il.

Au regard de ces défis liés au secteur du numérique, il souligne l'urgence pour son Administration de donner un nouvel élan à sa transformation numérique à travers des mesures telles que la consolidation de l'écosystème des données par l'établissement d'une gouvernance formelle et l'adoption de démarches innovatrices comme l'analyse de données, l'internet des objets et l'intelligence artificielle ; la mise en place d'une véritable culture de la donnée à travers le renforcement des capacités du personnel en savoir, savoir-faire et savoir-être dans le domaine de l'analyse des données tout en constituant un vivier d'experts au service de l'administration et enfin ; le renforcement de la collaboration avec les autres administrations douanières, mais également le partage des données avec les organismes publics et les milieux universitaires dans un souci de transparence.

Dans un environnement marqué par le ralentissement de l'activité économique au plan mondial, du fait de la pandémie de Coronavirus, les Douanes ivoiriennes ont fait la preuve de leur résilience et de dynamisme en réalisant une performance remarquable en 2021. Elles ont franchi pour la première fois dans l'histoire de cette administration et avant terme (11 mois) la barre de 2000 milliards de F CFA de recettes. Au total " les soldats de l'économie " ont collecté 2 218,83 milliards de F CFA sur un objectif révisé à la hausse de 2.056,3 milliards de francs CFA. Soit une plus-value de 162,28 milliards de francs CFA, un taux de réalisation de 107,9% et une progression de 288,01 milliards de francs CFA par rapport aux réalisations 2020. L'objectif de recettes au titre de l'année 2022 est en augmentation par rapport à 2021. Il se chiffre à 2.226,8 milliards de F Cfa.

La Journée internationale de la Douane est célébrée chaque année dans le monde entier, en souvenir de la session inaugurale du Conseil de Coopération Douanière qui s'est tenue le 26 janvier 1953 à Bruxelles, en Belgique.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X