Afrique: Communiqué de presse du Jury Disciplinaire de la CAF

Le Jury disciplinaire de la CAF s'est réuni pour délibérer sur un certain nombre d'incidents liés au match de la Coupe d'Afrique des Nations TotalEnergies entre le Cameroun, pays hôte, et les Comores le 24 janvier 2022.

Compte tenu des incidents survenus au stade d'Olembe et qui ont entraîné malheureusement la mort de huit supporters à la suite d'une bousculade, le Jury disciplinaire de la CAF a pris les décisions suivantes :

- Aucun autre match, qu'il s'agisse d'un entraînement, d'un match ou autre, ne pourra se tenir au stade d'Olembe, en attendant qu'une enquête complète soit conduite suite aux incidents survenus lors du match susmentionné.

- Le match initialement prévu au stade Olembe le 30 janvier 2022 sera réattribué à un autre stade à déterminer par la commission d'organisation.

- Un rapport sur la sûreté et la sécurité devra être remis au Secrétaire Général de la CAF au plus tard le 01 février 2022 indiquant les mesures de sûreté et de sécurité adéquates mises en place pour la sécurité des joueurs, des officiels et des spectateurs, avant que tout autre match ne soit approuvé au stade d'Olembe.

Sanctions contre les Comores :

L'équipe des Comores a été inculpée pour avoir fait preuve d'un comportement irresponsable à plusieurs reprises, notamment en violation grave des protocoles Covid-19 et en forçant l'accès aux vestiaires.

Le rapport des officiels de match mentionne des insultes proférées à l'encontre des officiels de la CAF, et le comportement irrespectueux de l'entraîneur des gardiens,Jean-Daniel Noel Patrice PADOVANI.

L'équipe des Comores a également été accusée d'avoir causé un retard de deux minutes sur le coup d'envoi après que leur joueur a quitté le vestiaire en portant un maillot avec un numéro qui n'était pas le sien.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé :

- D'infliger une amende de 10,000 USD à la Fédération Comorienne de Football pour non-respect du protocole COVID-19 requis par la CAF ;

- D'infliger une amende de 5,000 USD à la Fédération Comorienne de Football pour non-respect des numéros de maillot déjà enregistrés dans le système CMS par le joueur ;

- D'imposer une amende de 2,000 USD à la Fédération Comorienne de Football pour le retard causé par leurs joueurs ;

- De suspendre l'entraîneur des gardiens de but Jean-Daniel Noel Patrice PADOVANI pour ses trois prochains matchs avec l'équipe nationale, en raison de son comportement irrespectueux.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X