Ile Maurice: Koz-kozé - Bérenger et Ramgoolam saluent une longue rencontre "positive"

Annoncée par le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) lui-même, la rencontre avec Navin Ramgoolam a eu lieu durant toute la matinée d'hier. Les deux partis, rappelons-le, sont en pleine tractations pour une alliance. Du moins, l'article de l'express qui en avait fait mention il y a trois semaines - et expliqué les potentielles modalités - n'a jamais été démenti.

"Je vous confirme que Navin Ramgoolam et moi, nous nous sommes vus ce matin. Nous avons longuement discuté de tout ce qu'on pouvait discuter. J'estime que ce fut une réunion très positive et nous allons nous revoir pour poursuivre la discussion", nous a déclaré Paul Bérenger hier au téléphone.

Les deux hommes ont visiblement accordé leurs violons sur ce qu'il fallait répondre aux journalistes, car Navin Ramgoolam a tenu exactement le même discours au téléphone. Ontils discuté alliance ? Même si c'est une évidence, les leaders du Parti travailliste (PTr) et du MMM ont démenti chacun à leur façon. Pour Navin Ramgoolam, la réponse a été un "non" catégorique, et Paul Bérenger a, lui, répondu par un sourire avant de répéter sa déclaration initiale.

L'express avait révélé, il y a trois semaines, que Paul Bérenger ne s'oppose plus à la candidature de Navin Ramgoolam au poste de Premier ministre, du moins pour une partie du quinquennat, dans une éventuelle alliance entre les deux partis. La dernière fois que le PTr et le MMM étaient en alliance, c'était en 2014 et les deux partis avaient essuyé un revers face à l'alliance MSM-PMSD alors dirigée par feu sir Anerood Jugnauth. L'autre fait marquant de l'histoire récente de la relation politique entre les deux hommes remonte à mars de l'année dernière quand Paul Bérenger avait publiquement affirmé qu'il est d'accord pour une alliance avec le PTr, mais sans Navin Ramgoolam.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X