Afrique: CAN - La bousculade mortelle due à l'ouverture "imprudente" de la porte du stade face à une "marée humaine" (ministre)

La bousculade qui a fait huit morts lundi 24 janvier à Yaoundé avant un match de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) est due à l'ouverture " imprudente " d'une porte par les forces de sécurité " face à une marée humaine ", a déclaré ce vendredi 28 janvier le ministre camerounais des Sports.

" Cette entrée a été momentanément fermée par les forces de l'ordre face au déferlement de spectateurs alors que d'autres portes étaient opérationnelles ", a assuré Narcisse Mouelle Kombi devant la presse.

" Face à la pression et débordés par cette marée humaine, les éléments de sécurité ont procédé de manière imprudente à l'ouverture de l'entrée Sud, provoquant une grande bousculade " qui a abouti à la tragédie, a-t-il poursuivi.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X