Afrique: Bingerville/Infrastructures routières - Issouf Doumbia reconnaissant au Chef de l'Etat

10 Février 2022

L'Union nationale des journalistes résidents à Bingerville (Unjrb) était le 4 février 2022, avec le maire Issouf Doumbia dans le cadre de la présentation des vœux de nouvel an.

La rencontre qui s'est tenue autour d'un petit-déjeuner offert par l'hôte, a servi d'occasion pour les journalistes d'échanger avec le premier magistrat de cette commune qui fut la deuxième capitale de Côte d'Ivoire.

Issouf Doumbia se prononçant sur la question des infrastructures routières dont bénéficie sa commune, a tout de suite salué le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara. Tout en lui exprimant sa reconnaissance et sa gratitude pour sa sollicitude.

" Il faut d'emblée remercier le Président de la République qui a permis lors de nos différentes rencontres de faire bénéficier Bingerville d'un certain nombre de kilomètres de bitume ", s'est-il exprimé. Avant de relater que la seconde phase (11 kilomètres) a été signée le jeudi 3 février 2022.

" Elle va prendre en compte tout le quartier Gbagba jusqu'à la sablière. La dernière phase (27 km) concerne tous les petits quartiers de Bingerville ", a expliqué celui que les populations appellent Dougou.

Puis de poursuivre : " Dans mon programme de 2023 à 2028, nous sommes en train de penser à l'écologie. J'ai été nommé coordonnateur général Cocody cité verte. Une institution soutenue par la Bad et l'Onu. Pour dire qu'à Bingerville, on n'a pas que le jardin Botanique, il y a le parc Dahliafleur abrité aujourd'hui par l'Oipr ".

Ajoutant que sa commune dispose encore d'espace. Prenant pour exemple celui de la palmindustrie qui comprend 2400 hectares. En souhaitant qu'une fois que l'Etat déplace cette industrie, il demandera un petit d'espace pour y planter des arbres et faire de ce site un parc écologique.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.