Cote d'Ivoire: Présentation de vœux/Vagondo Diomandé - " Les réformes entamées l'année dernière seront poursuivies "

11 Février 2022

Le ministère de l'Intérieur et de la Sécurité a servi de cadre, mardi, à une cérémonie de présentation de vœux.

Le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Diomandé Vagondo, a reçu, le 8 février 2022, le personnel des services sous tutelle, notamment l'administration territoriale, la protection civile, la sécurité.

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la présentation de vœux du personnel au premier responsable de ce département ministériel. A l'occasion, le personnel de l'intérieur était représenté par le directeur général de l'administration du territoire, Ibrahima Bayo, et celui de la sécurité, le contrôleur général de police Adama Ouattara.

Au cours de cette rencontre d'échanges et de communion fraternelle, le ministre Diomandé Vagondo a félicité tous les membres du personnel qui ont eu des promotions, souhaité les vœux pour la nouvelle année et rappelé de nombreux acquis réalisés.

Dans son programme d'activités, Diomandé Vagondo a été très rassurant. " Au cours de cette année, nous attendons de poursuivre les réformes entamées l'année dernière en matière d'administration du territoire, de sécurité intérieure et d'identification à travers la mise en œuvre de six programmes budgétaires ", a-t-il rassuré.

Revenant sur les acquis, le ministre de tutelle a rappelé qu'à sa prise de fonctions, plusieurs défis étaient à relever. Notamment, la réconciliation police-population, la délivrance des pièces administratives aux populations. Ces actions ont favorisé un climat de paix, de confiance. " Outre le dialogue communautaire, nos actions ont également constitué à l'amélioration de l'indice de sécurité et à celle des relations police-population ", a fait savoir le ministre de tutelle.

Le renforcement des capacités opérationnelles de l'administration préfectorale et de la police nationale, du cadre institutionnel et de gestion du processus de décentralisation, de l'amélioration de l'Office de service et de la protection civile étaient d'autres acquis soulignés par le ministre Vagondo Diomandé.

Malgré ces efforts, beaucoup reste à faire. Notamment, la non prise en compte générale de la purge des droits coutumiers des terrains destinés à accueillir certaines infrastructures, le retard dans la passation et l'exécution des marchés de certains projets. Ceux-ci trouveront leur solution par le Comité de suivi des projets.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.