Cote d'Ivoire: Accès à l'eau potable à Korhogo - Le village de Kokaha a son château d'eau

13 Février 2022

Dans l'après-midi du vendredi 11 février 2022, le ministre de l'Hydraulique, Laurent Tchagba était à Kokaha dans le département de Korhogo pour l'inauguration du château d'eau dudit village.

Laurent Tchagba avait à ses côtés le Ministre Gouverneur du District Autonome des Savanes, le Général Issa Coulibaly, parrain de la cérémonie, celui de l'Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana, co-président, le Ministre de la Communication, des médias et de la Francophonie, Amadou Coulibaly, invité spécial, le représentant de l'Uemoa en Côte d'Ivoire et plusieurs cadres et élus de la région.

Cette mobilisation de personnalités était liée au fait que le château d'eau de Kokaha est le fruit d'un partenariat dynamique entre l'État de Côte d'Ivoire et la Bid et l'Uemoa à travers le Programme Bid-Uemoa d'Hydraulique et d'Assainissement en milieu rural dans les Districts des Savanes et du Denguélé.

Ce projet s'inscrit dans l'initiative des pays membres de l'Uemoa pour l'atteinte des Objectifs du Développement Durable (Odd).

À cet effet, le projet Bid-Uemoa a pour objectif d'améliorer durablement l'accès à l'eau potable et à l'assainissement dans les zones reculées et les communautés rurales des Districts des Savanes et du Denguélé.

Les zones d'intervention du projet sont les Régions du Poro, du Tchologo et de la Bagoué dans le District des Savanes puis du Kabadougou et du Folon dans le District du Denguélé.

Ces choix se justifient par le fait que dans ces Régions, la plupart des localités ont des taux d'accès à l'eau potable et à l'assainissement inférieurs à la moyenne nationale.

Le projet a permis la Côte d'Ivoire de réaliser 120 Forages Équipés de Pompes à Motricité Humaine ; 30 châteaux d'eau ; 98 latrines améliorées ; 4 845 latrines domiciliaires.

Le coût total du projet est estimé à 8 756 394 000) Fcfa. Avec une participation tripartite qui a permis à la Bid de dégager 6 250 000 000 Fcfa soit 71,4% du montant total. L'État de Côte d'Ivoire pour sa part a financé à hauteur de 2 443 393 000 Fcfa, soit 27,9% du coût total du projet. La commission de l'Uemoa a donné 63 000 000 Fcfa, soit 0,70% du coût total du projet.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.