Afrique: Blolequin - Une ambulance médicalisée offerte au centre de santé de Tinhou

14 Février 2022

Une ambulance médicalisée d'un coût d'environ 40 millions de F Cfa.C'est le geste de portée sociale qu'a fait la ministre Anne Désirée Ouloto, par ailleurs présidente du conseil régional du Cavally, au centre de santé de la sous-préfecture de Tinhou, dans le département de Blolequin a pour but de faciliter l'évacuation des malades.

C'est l'honorable Aimé Gnonsian qui a procédé à la remise des clés de l'ambulance, samedi 12 février 2022, à Tinhou, au sous-préfet de la localité, Abomanhin Djama.Et ce, en présence des cadres et des populations sorties massivement pour témoigner leur reconnaissance à la donatrice et au Président Alassane Ouattara.

Pour l'émissaire de la présidente du conseil régional du Cavally, l'engin facilitera l'évacuation des malades du département de Blolequin vers les hôpitaux dont les plateaux techniques sont plus performants.

"Ce don vient pallier les nombreuses difficultés auxquelles étaient confrontés le corps médical et les populations. Je voudrais exprimer ma reconnaissance à notre leader, notre présidente Anne Désirée Ouloto qui respecte toujours sa parole. Par ce geste, elle soulage nos parents qui, jusque-là, avaient du mal à évacuer les malades ", a-t-il indiqué.

Le sous-préfet, après avoir reçu les clés de l'ambulance, s'est exprimé en ces termes : "C'est le porte-parole des populations, Trazié Serge Pacôme et l'honorable Aimé Gnonsian qui ont émis les doléances des populations lors de mon installation en tant que premier sous-préfet de Tinhou, l'an dernier. La ministre Ouloto avait alors promis d'offrir une ambulance. Merci à la présidente du conseil régional pour le respect de la parole donnée. Je vous demande d'entretenir cette ambulance, afin qu'elle reste longtemps au service des populations. Le centre de santé pourra référer nos parents malades aux centres de santé ayant de meilleurs plateaux techniques réduisant le taux de mortalité dû aux longues distances", a-t-il souligné.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X