Cote d'Ivoire: Concours administratifs 2021 - Anne Ouloto fait le bilan

17 Février 2022

La ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l'administration, Anne Désirée Ouloto, a ouvert, ce jeudi 17 février 2022, à l'École nationale d'administration (Ena) à Abidjan-Cocody, un atelier bilan de l'organisation des concours administratifs 2021 et des concours d'entrée 2022 à l'Ena.

Les travaux ont pour objectif d'envisager des perspectives nouvelles pour parfaire l'organisation des concours administratifs 2022. " Cet exercice, vous en conviendrez, appelle a une analyse froide et rigoureuse de l'ensemble du processus déployé pour l'organisation des concours 2021 avec pour finalités d'identifier les points à améliorer ou à renforcer et de formuler les mesures à prendre à cette fin, dans la perspective des concours administratifs 2022 ", a déclaré Anne Ouloto.

La ministre a ajouté que ce séminaire important s'élargira aux concours d'entrée à l'Ecole nationale d'Administration.

Pour la ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l'administration, les analyses diagnostiques et prospectives que les participants feront des processus desdits concours devront naturellement tenir compte des spécificités juridiques et financières des services qui les portent. Notamment concernant les recommandations qui seront préconisées.

Le directeur général de la Fonction publique, par ailleurs coordonnateur national de l'organisation des concours 2021, Soro Gninagafol a présenté le bilan des concours administratifs 2021. " Il n'y a pas eu de problèmes majeurs dans l'organisation des concours. Tous les acteurs des concours ont joué leur partition. Il y a eu au total 603 concours organisés pour 22 000 admissions. Et 120 000 inscriptions. Parce qu'il y a eu des gens qui se sont inscrits à plusieurs concours ", a indiqué M. Soro.

Soulignant qu'il y a eu 23 000 postes budgétaires. " On a eu moins d'admis que des postes budgétaires. Cela peut s'expliquer par le fait de la contre-performance des candidats. Il y a eu des concours où il n'y a pas eu d'admis. Ce sont des postes budgétaires perdus ", a-t-il fait savoir.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X