Tunisie: Mondialcult 2022 - Intervention de la ministre des Affaires Culturelles à la clôture des Consultations régionales arabes

Tunis — La Tunisie est depuis longtemps en faveur des initiatives de l'Unesco en vue d'établir la paix et renforcer la coopération internationale dans les secteurs de la culture, de l'éducation et des sciences, a déclaré la ministre des Affaires Culturelles, Hayet Guettat Guermazi dans son allocution à la clôture des Consultations régionales pour la région arabe sur la conférence de l'Unesco-Mondialcult 2022.

Selon un communiqué publié, jeudi, sur le réseau social de son département, la ministre a rappelé les nombreuses conventions internationales ratifiées par la Tunisie qui assure le suivi de leur application sur le plan national, en plus des rapports périodiques publiées à ce sujet. Elle a également fait savoir que plusieurs éléments du patrimoine national, matériel et immatériel, ont été enregistrés, durant les dernières années, au patrimoine mondial de l'Unesco.

La ministre est encore revenue sur la crise sanitaire mondiale due au covid19 et ses répercussions assez lourdes sur l'ensemble des secteurs notamment le secteur culturel et les professionnels parmi les créateurs et artistes.

La Tunisie a mis en place une nouvelle politique qui assure la survie du secteur des industries créatives à travers une philosophie de travail qui fera la base de réformes efficaces, peut-on encore lire.

A cet effet, il y a eu la création du Centre international de Tunis pour l'économie culturelle numérique en vue de contribuer à l'adoption de nouvelles pratiques culturelles qui mettent la jeunesse et l'usage des nouvelles technologies au top de ses priorités, a expliqué la ministre.

La Tunisie souhaite adhérer à des programmes régionaux et internationaux en matière de protection de la propriété culturelle, a-t-elle encore dit, tout en mettant l'accent sur la dynamisation de l'application des législations internationales en vigueur.

Cette orientation aspire également à renforcer la coopération et l'échange d'expertise dans le cadre d'une vision globale qui verse dans la lutte contre le terrorisme et le renforcement de la diversité culturelle en vue de réaliser le développement durable, selon la même source.

Le ministère des Affaires culturelles a représenté la Tunisie aux travaux des Consultations régionales pour la région arabe organisés en ligne les 16 et 17 février, en prévision de la Conférence mondiale de l'UNESCO - MONDIACULT 2022 prévue au Mexique du 28 au 30 septembre prochain.

En sa qualité de vice-présidente des Consultations, la ministre des Affaires culturelles a dirigé les travaux, étalés sur les deux jours, auxquels ont pris part des représentants des ministères de la Culture de la région arabe et des organisations internationales et régionales.

Le thème central de la journée de clôture a été axé sur les moyens de renforcer l'économie créative et le rôle de l'éducation dans le secteur culturel à travers une meilleure employabilité de la jeunesse.

Le site de l'Unesco avait auparavant annoncé que les cinq consultations régionales autour de Mondialcult 2022, organisées de décembre 2021 à février 2022, jouent un rôle essentiel pour faire état des tendances actuelles en matière de politiques culturelles, notamment dans le cadre des stratégies de relance des suites de la pandémie. "

La Conférence mondiale de l'Unesco sur les politiques culturelles et le développement durable - Mondialcult 2022 sera convoquée par l'Unesco quarante ans après la première Conférence mondiale sur les politiques culturelles - Mondialcult, tenue à Mexico (Mexique) en 1982, et 24 ans après la Conférence mondiale de l'Unesco sur les politiques culturelles pour le développement, qui s'est déroulée à Stockholm (Suède) en 1998.

Depuis les conférences mondiales Mondialcult 1982 et Stockholm 1998, la communauté internationale a approuvé le Programme de développement durable à l'horizon 2030 et ses 17 objectifs (ODD).

Entre 2010 et 2021, les Nations Unies ont adopté 8 résolutions ciblant les liens incontestés entre la culture et le développement durable, témoignant ainsi de l'engagement des Etats membres à faire avancer le rôle actif de la culture dans la construction de sociétés inclusives et résilientes à travers tous les Objectifs de développement durable.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.