Cote d'Ivoire: Passation des charges et installation - Le ministère de la Culture fait sa mue

21 Février 2022

La cérémonie de passation des charges et d'installation des nouveaux directeurs s'est tenue le 16 février au Plateau.

En décidant de faire de la culture une véritable industrie, le gouvernement ivoirien s'est fixé un grand défi. Et pour atteindre cet objectif, Harlette Badou N'guessan, ministre de la Culture et de l'Industrie des arts et du spectacle a récemment procédé à des nominations et fait des réaménagements au sein de son département. Ainsi, le 16 février, à la salle de conférences du ministère, sise au 22e étage à la cité administrative dans la commune du Plateau, a eu lieu une cérémonie de passation des charges et d'installation de nouveaux directeurs généraux.

Supervisée par Motiki Sarah Dagri, inspectrice générale dudit ministère, la cérémonie qui s'est déroulée dans une bonne ambiance a vu l'installation de Bourlaye Traoré à la direction de la Coopération culturelle et de la Promotion des échanges Internationaux en remplacement de M. Galaty Florent promu directeur de Cabinet de la ministre Harlette Badou.

Au musée des civilisations de Côte d'Ivoire, c'est M. Tagro Gnoléba qui remplace Dr Memel Kassi Sylvie nommée directrice générale de la Culture.

Le Prof Goran Koffi Modeste Armand a été également installé à la tête de la Direction de l'industrie des arts et du spectacle.

Avec ces différentes nominations et réaménagements, il s'agit pour Harlette Badou d'insuffler une nouvelle dynamique à son département ministériel. Les deux nouvelles directions générales (celles de la culture et de l'industrie des arts du spectacle), innovations que la ministre apporte, devraient permettre non seulement une offensive culturelle plus efficiente mais aussi de développer l'industrie culturelle afin qu'elle soit pourvoyeuse d'emplois

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X