Gabon: Fonds ResiliArt Unesco-Gabon 2 - Soutien aux artistes du grand Libreville

21 Février 2022

L'avènement de la covid-19 a mis le monde entier à genoux et les activités en berne. L'univers artistique, comme bien d'autres, a été affecté et continue de tourner au ralenti.

C'est dans cette optique que le Bureau Unesco Gabon organise des spectacles qui s'inscrivent dans la sensibilisation des populations quant à la lutte contre cette pandémie qui a tant endeuillé tous les continents . La Ciciba a été choisi ce samedi pour un spectacle pluridisciplinaires, un savant mélange de la diversité des expressions des arts du spectacle mettant en osmose les danses du patrimoine, le slam, le théâtre et un zeste d'humour, organisé dans le strict respect des mesures barrières.

Le Centre international des civilisations bantoues( CICIBA) de Libreville a été le théâtre du spectacle pluridisciplinaires organisé par le Bureau Unesco Gabon. Danse, slam et théâtre ont été du rendez-vous. Vêtus de leurs tenues multicolores, les artistes ont émerveillé le public occupant des lieux et venu nombreux pour les encourager. Du rythme "Lingouala, au Ndjobi en passant par le Tandima" et bien d'autres, le spectacle a atteint son objectif et le public en a eu pour son compte. "Le théâtre et le slam nous ont fait du bien. Nous en avons besoin pour nous évader un tant soit peu" fait savoir Chapelet

Il s'agit d'un spectacle pluridisciplinaire, un savant mélange de la diversité des expressions des arts du spectacle, mettant en osmose les danses du patrimoine, le slam, le théâtre et un zeste d'humour, organisé dans le strict respect des mesures barrières, explique Thierry Ndoumou Loudy, Président de la Fédération Culturelle et Artistique Samba. Aussi, soutiendra t-il que "le choix du site Ciciba n'est pas fortuit. C'est un lieu mythique. Un endroit qui est lié à la culture et associé à notre patrimoine culturel". Pour lui, les artistes sont un partenaire idéal pour relayer les messages de sensibilisation pour la lutte contre le coronavirus .

Il faut d'ailleurs souligner que l'événement s'inscrit dans le cadre des suites logiques du mouvement mondial ResiliArt, lancé par la Directrice générale de l'Unesco, Audrey Azoulay. A l'initiative du Bureau Unesco de Libreville, un fonds avait été mis à disposition en août 2020 pour une participation plus active des artistes dans la diffusion de messages de sensibilisation, y compris les mesures barrières édictées par le Gouvernement.

A l'épreuve des résultats obtenus, les acteurs culturels, tous secteurs confondus ont démontré que malgré cette pandémie, ils continuent d'exister et de produire, demeurant incontestablement un maillon essentiel dans la continuité et qu'ils sont parties prenantes dans la sensibilisation de masse pour la lutte contre la propagation de la covid-19

En guise de rappel, la Fédération Culturelle et Artistique Samba est une organisation de la société civile gabonaise du secteur culture qui s'est donné pour dévotion la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel et la promotion de la diversité des expressions artistiques, notamment les arts du spectacle à tonalité patrimoniale.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.