Gabon: "Les couts cachés au sein de l'organisation gabonaise" expliqués au cours d'un séminaire

21 Février 2022

"Les couts cachés au sein de l'organisation gabonaise" c'est le thème du séminaire qui a eu lieu le samedi 19 février à Libreville, animé par le Dr Guy Joel Bourobou, Expert en performance des organisations, Spécialiste des coûts et performances cachés au sein des organisations.

"Les couts cachés au sein de l'organisation gabonaise" est un thème, qui aux dires des participants, suscite la curiosité. Beaucoup y sont venus pour en savoir un peu plus. Expert en performance des organisations, Spécialiste des coûts et performances cachés au sein des organisations, Guy Joël Bourobou a défini les coûts cachés comme étant "tout ce qui ne rentre pas dans la comptabilité où l'on ne doit pas avoir une ligne comptable qui précise le coût, la valeur d'une charge avec un numéro de compte, un libellé, tout ceci s'appelle les coûts cachés". C'est aussi, ajoutera t-il, "des coûts qui sont liés à un dysfonctionnement sachant que toute entreprise publique ou privée génère des perturbations et ces difficultés engendrent des coûts cachés".

Banquier de profession, Wilfried dit être satisfait du contenu de ce séminaire. Le thème abordé a suscité et aiguisé son appétit . L'absentéisme et le retard des employés, deux points mis en avant par le conférencier et qui selon le banquier, ont un impact important au sein de l'entreprise. A travers les échanges avec l'expert, il s'est rendu compte qu'il y a des approches transversales entre le département commercial et ceux qui doivent traiter les opérations dans les délais requis , "le retard occasionné peut faire en sorte que vous perdez le client" précise t-il. Wilfried dit avoir appris de nouvelles notions qui sans doute, lui permettront ,non seulement de desceller ces fameux coûts cachés, mais de trouver des solutions pour y faire face.

De l'absentéisme au sein des entreprises

Guy Joel Boroubou, Docteur en Science de Gestion soutient que l'homme est au centre de l'organisation. Lorsque l'homme manque, dira t-il, il y a une perturbation totale qui ne dit pas son nom. C'est pour cette raison que "nous considérons que l'absentéisme au travail est un des dysfonctionnements le plus important, le plus élevé qui perturbe considérablement la rentabilité, la performance et l'existence même de l'entreprise" .

Nadège Kassa comme bien d'autres participants affirme que le séminaire a été assez édifiant. Elle dit avoir davantage appris qu'au sein des organisations, il y a des coûts cachés, il y a de la performance aussi . Ces coûts, dira t-elle, sont une réalité méconnue par des dirigeants. Ils ne sont pas souvent pris en compte d'où leur non comptabilisation." Il est temps que les organisations en tiennent compte, surtout pour les identifier et de les évaluer également" fait elle savoir.

Une belle initiative pour Breal qui, depuis quelques années, exerce ses activités dans le domaine du spectacle. Au coeur de plusieurs organisations, il fait savoir qu'il y des coûts qu'il ignorait. "Il y a des rubriques dans le montage des budgets qu'on ignorait, aujourd'hui avec ce séminaire, nous avons été plus ou moins briefés et édifiés sur ces questions et aspects. Avec cette formation, on fera plus attention d'amoindrir au maximum ces coûts qu'on ne contrôle pas souvent dans le fonctionnement et l'organisation des événements".

A la fin de cette rencontre du donner et du recevoir, le Spécialiste des coûts et performances cachés au sein des organisations, Guy Joël Bourobou, n'a pas manqué d'exprimer son satisfécit. Il dit avoir aidé les participants à apprendre à identifier les dysfonctionnements qui engendrent les coûts cachés au sein de leurs organisations. " Je leur ai fait savoir ce qu'est un coût caché, comment l'identifier et comment le résoudre au sein de leurs entreprises respectives".

L'on retient tout de même que l'absentéisme fait partie de ces coûts et performances cachés. C'est le coût le plus important et le plus visible. Il peut être lié à la démotivation d'un salarié. Et cette démotivation peut être liée à la mauvaise gestion ou le mode de management d'une entreprise. Cela peut engendrer des coûts et des performances cachés.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X