Mali: Le Conseil national de transition entérine jusqu'à 5 ans de "transition" avant des élections

Le colonel Assimi Goïta, président de la transition rencontrant la jeunesse malienne au palais présidentiel à Koulouba
21 Février 2022

L'Assemblée tenant lieu d'organe législatif au Mali depuis la prise de pouvoir par les militaires a entériné lundi une période pouvant aller jusqu'à cinq ans avant des élections et un retour des civils à la tête du pays.

Le Conseil national de transition (Cnt), contrôlé par les militaires, a approuvé par 120 voix pour, aucune voix contre et aucune abstention une révision en ce sens de la charte de la transition, ont constaté les correspondants de l'Afp.

Cette charte fait office d'acte fondamental de la période précédant un retour des civils à la direction de ce pays plongé dans une grave crise sécuritaire et politique depuis le déclenchement d'insurrections indépendantiste et djihadiste en 2012.

La révision approuvée lundi dispose que la durée de la transition sera conforme aux recommandations formulées à l'issue de consultations nationales qui ont eu lieu en décembre 2021. Lire la suite sur

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X