Cote d'Ivoire: Adjamé-Bingerville - Une "Mémé" de 95 ans intronisée doyenne

21 Février 2022

La place publique d'Akwe-djèmin (Adjamé-Bingerville), village de la commune de Bingerville a refusé du monde le 19 février 2022. La raison, il y a eu l'intronisation de la nouvelle doyenne du village, Allou Awho Yvonne, âgée de 95 ans. La cérémonie a réuni les quatre catégories, notamment les Gnando, Dougbo, Tchagba, Blessoué, amis, connaissances et parents.

L'intronisation de la doyenne, Nananbié Allou Awoh Yvonne, s'est faite en présence de Mobio Aboussou Guy Georges, fils et cadre du village.

Nananbié est une appellation féminine qui signifie la matriarche ou encore Miétako. Elle incarne et symbolise la sagesse dans les prises de décisions des femmes. Allou Awho Yvonne fait partie de la catégorie Blessoué Assoukrou sénior. Elle est mère de 13 enfants, grand-mère de 76 petits enfants, arrière-grand-mère de 132 arrière-petits-enfants et arrière-grand-mère de 13 petits arrière enfants.

Elle est assistée par quatre femmes protocoles qui ont été, le jour de la cérémonie, décorées comme missionnaires auprès de la doyenne.

Danses traditionnelles, ambiance populaire, danses de réjouissance des femmes et la remise de présents en nature et en vivres ont marqué la fête.

Mobio Guy-Georges, fils du village qui a présidé la cérémonie, s'exprimant en français et en langue locale a rappelé les us et coutumes en pays Atchan.

Il a terminé son propos par un message de rassemblement, du vivre-ensemble et de cohésion. Il a toutefois souhaité longue vie à la doyenne Nananbié Allou Awho Yvonne. Dans le même sens, il a demandé à la population de tout mettre en œuvre pour qu'Adjamé-Bingerville soit et reste ce havre de paix et d'amour.

Ce fut une très belle journée festive qui a pris fin dans la soirée par un bal-poussière.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.