Cote d'Ivoire: Secteur de l'électricité - Patrick Achi met en service le nouveau dispatching national

28 Février 2022

La vision du président de la République, Alassane Ouattara, de faire de la Côte d'Ivoire, le hub énergétique de la sous-région se matérialise, de plus en plus.

En effet, le pays dispose désormais du plus grand centre de contrôle des flux énergétiques de l'Afrique de l'Ouest. C'est le nouveau dispatching national de Yamoussoukro.

Ce joyau architectural a été inauguré, le vendredi 25 février, par le Premier ministre Patrick Achi qui s'est félicité de la construction de cet outil important dans le système d'énergie électrique national, mais aussi pour le système électrique interconnecté avec les pays voisins. Infrastructure électrique de premier plan, le dispatching national de Yamoussoukro, selon le ministre des Mines, du Pétrole et de l'Energie, Thomas Camara est un outil stratégique destiné à apporter de la modernité et de la flexibilité dans la conduite du réseau électrique national.

" Cette imposante infrastructure nous assurera la supervision de notre outil de production, de transport et de distribution, et nous permettra d'assurer le contrôle en temps réel de tout notre système électrique ", a fait savoir Thomas Camara.

En effet, le nouveau dispatching permettra d'assurer la continuité de la qualité de la fourniture de l'électricité et le fonctionnement opérationnel du réseau électrique national.

Ce centre de contrôle surveillera à la fois le fonctionnement de l'ensemble du réseau électrique national et réalisera toutes les opérations de commande à distance pour l'exploitation des centrales de production d'électricité, ainsi que des ouvrages du réseau de transport et de distribution de l'énergie électrique.

De façon plus précise, le directeur général de CI Energies, Noumory Sidibé, a indiqué que le dispatching national de Yamoussoukro permettra d'assurer la supervision de l'ensemble du réseau électrique ivoirien qui comprend actuellement 10 centrales de production (39 unités de production) d'une capacité totale de 2 269 MW, 66 postes de transformation à haute tension, près de 8 000 km de lignes haute tension, plus de 26 000 km de lignes en moyenne tension et plus de 14 000 postes de distribution en moyenne et basse tension pour fournir à plus de 8 300 localités, une électricité de meilleure qualité .

Cet équipement hautement stratégique dans la gestion du système électrique national a été financé à un coût de 26 milliards de francs CFA financé par un prêt de la Banque Européenne d'Investissement à l'Etat de Côte d'Ivoire dans le cadre du programme ENERGOS 1.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X