Sud-Soudan: A Yei, une équipe MSF victime d'un vol à main armée et deux véhicules incendiés

Un véhicule MSF incendié après une attaque à main armée dans la périphérie de Yei. Soudan du Sud. 2022.
communiqué de presse

Médecins Sans Frontières condamne fermement le vol à main armée d'une de ses équipes et l'incendie de ses deux véhicules sur une route à proximité de Yei, au Soudan du Sud, dans la matinée du 28 février 2022. Pour des raisons de sécurité, MSF a suspendu immédiatement ses activités de soutien aux établissements de santé en périphérie de Yei. Cette situation compromet l'accès aux soins médicaux dont des dizaines de milliers de personnes bénéficiaient.

" Nous sommes profondément choqués par cette attaque inacceptable contre nos équipes. Elles fournissent des soins médicaux essentiels à des populations isolées, déclare Sandra Lamarque, coordinatrice MSF au Soudan du Sud. Nos déplacements autour de Yei ont été suspendus jusqu'à ce que des conditions de sécurité appropriées puissent être rétablies. "

Le 28 février, vers 9 h 15, sept membres du personnel MSF se rendaient à Minyori, sur la route qui relie Yei à Maridi, dans deux véhicules clairement identifiés comme appartenant à l'association. Ils devaient apporter un soutien à la distribution de traitements contre le paludisme, la pneumonie et la diarrhée, trois des principales causes de mortalité infantile au Soudan du Sud.

Avant leur arrivée, l'équipe MSF a été arrêtée par un groupe important d'hommes armés et forcée, sous la menace d'une arme, à descendre de leurs véhicules. Les membres du personnel présents ont été emmenés dans la brousse, où un groupe de civils était également détenu. L'équipe a été menacée et leurs biens ont été volés.

Suite à cet incident, l'équipe MSF a été relâchée, sans qu'aucune blessure physique ne soit à déplorer. Les deux véhicules MSF ont été incendiés et entièrement détruits. Des médicaments destinés aux agents de santé communautaires ont également été volés dans les véhicules.

L'incident s'est produit sur une route que les équipes MSF parcourent régulièrement depuis plusieurs années. " MSF est l'un des seuls acteurs médicaux à soutenir des structures de santé dans cette zone, explique Sandra Lamarque. Lorsque de telles attaques se produisent, l'accès aux soins de santé pour les communautés est compromis et la population en souffre. Nous appelons tous les acteurs armés à respecter l'aide humanitaire. "

MSF est une association humanitaire indépendante, neutre et impartiale, qui travaille au Soudan du Sud depuis plus de 40 ans. Elle fournit une assistance médicale aux communautés de Yei et de la région depuis 2016, en soutenant le service pédiatrique de l'hôpital de la ville, quatre établissements de santé primaire, des structures de santé communautaires et en organisant des interventions d'urgence.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X