Cote d'Ivoire: Élaboration du programme national de gouvernance - Le Pr David Musa salue l'implication de la Grande Chancellerie

Le président de la Commission nationale du Mécanisme africain d'évaluation par les pairs (Cn-Maep), Pr David Musa Soro, a salué, le mercredi 2 mars 2022, l'implication de la Grande Chancellerie aux côtés de son institution. Ce, à l'occasion de l'élaboration du Programme national de gouvernance.

C'était lors d'une séance de travail au siège de la Grande Chancellerie, à Cocody, avec le secrétaire général de l'Institution, Pr Yacouba Konaté, qui était entouré à cet effet de plusieurs collaborateurs. " Votre participation en tant que membre de la plateforme de dialogue a créé les conditions idoines pour que les acteurs étatiques et non étatiques puissent faire des propositions constructives et pertinentes pour améliorer la gouvernance dans notre pays ", a reconnu David Musa Soro.

A en croire le président du Cn-Maep, la contribution de la Grande Chancellerie à la construction du Plan d'actions national s'est faite également à travers des réformes telles que la promotion des plus méritants et le transfert des compétences aux jeunes générations. Toute chose qui permettra d'ériger en norme la culture du résultat et du mérite.

David Musa Soro a indiqué être venu pour exprimer sa reconnaissance à la Grande Chancelière, Henriette Dagri-Diabaté. Parce qu'elle " a toujours été d'un soutien inestimable pour lui dans sa vie de tous les jours et surtout dans sa carrière professionnelle ".

Il a, en outre, souhaité bénéficier " des conseils et surtout avoir des bénédictions publiques de Mme la Grande Chancelière, pour mieux mener la mission " que lui a confiée le Président de la République, Alassane Ouattara.

Aussi a-t-il exprimé à son " maître, Pr Yacouba Konaté, " son souhait que la Grande Chancelière traduise sa reconnaissance au Chef de l'Etat qui l'a nommé à ce poste.

Nommé à la tête de la Cn-Maep le 8 décembre 2021, le Pr David Musa Soro a dit placer son mandat sous le sceau de la poursuite des actions en faveur de l'amélioration de la qualité de la gouvernance dans notre pays.

Plus particulièrement, le renforcement des partenariats avec les structures de promotion de la gouvernance et avec les autres parties prenantes du pays. Non sans manquer d'affirmer mettre en œuvre des initiatives et projets innovants pour atteindre ce but.

Il s'agit, entre autres, de l'organisation d'un forum de la société civile sur la gouvernance, la présentation d'un rapport annuel sur la gouvernance, la réalisation d'une université virtuelle sur la bonne gouvernance.

Au nom de la Grande Chancelière, Yacouba Konaté a félicité son hôte pour sa nomination à la tête de cette importante institution d'évaluation et de suivi. En lui promettant les conseils avisés de la Grande Chancelière, Henriette Dagri-Diabaté, pour mieux conduire cette Commission...

Pour rappel, le Maep est un instrument d'évaluation réciproque visant à favoriser la bonne gouvernance en Afrique.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.