Afrique: Dix joueurs à surveiller lors des éliminatoires africaines du Mondial Qatar 2022™

L'Egypte affronte le Maroc en quart de finale de la Coupe d'Afrique des Nations TotalEnergies le 30 janvier 2022.

Le dernier tour des matches de qualification de l'Afrique pour la Coupe du Monde de la FIFA 2022 au Qatar débute cette semaine avec dix affrontements passionnants.

Les derniers matchs éliminatoires verront dix pays se disputer les cinq places attribuées au continent africain à la Coupe du Monde qui se jouera au Qatar en novembre et décembre prochains.

Cela promet d'être passionnant alors que les poids lourds du continent s'affrontent dans des doubles confrontations pour décider quelles équipes se qualifieront pour la compétition mondiale.

Le point culminant des matchs sera entre le Sénégal et l'Égypte, finalistes de la Coupe d'Afrique des Nations TotalEnergies 2021, ainsi que l'affrontement entre le Ghana et le Nigeria, le grand derby ouest-africain.

Le Cameroun affrontera l'Algérie dans une autre rencontre très attendue, le Mali sera opposée à la Tunisie dans un match à l'issue incertaine et la RD Congo, grande absente de la CAN fera face au Maroc.

Les matchs devraient être très disputés en raison de la qualité des effectifs rehaussés par la présence de joueurs évoluant au plus haut niveau mondial.

Alors que les qualifications commencent dans quelques heures, CAFOnline.com sélectionne dix des joueurs qui devraient briller et faire briller leurs sélections sur le chemin de Qatar 2022.

Algérie - Riyad Mahrez

Les Fennecs s'appuieront sur l'ailier de Manchester City (élite anglaise), Mahrez pour apporter la touche technique devant faire plier les Lions Indomptables. L'Algérie, vainqueur de la CAN TotalEnergies 2019, n'a pas été impressionnante lors de la défense de son titre le mois dernier et a été éliminée en phase de groupe sans gagner la moindre rencontre. Les Fennecs espèrent apaiser leurs fans et avec Mahrez dans l'équipe, ils sont convaincus d'avoir l'arme fatale pour arriver à leurs fins c'est-à-dire la qualification à la Coupe du Monde. L'attaquant algérien de Manchester City est d'ailleurs dans une forme étincelante avec 22 buts marqués toutes compétitions confondues pour la saison en cours. L'ailier, qui peut également jouer en attaque, a joué un rôle déterminant lorsque Leicester City (élite anglaise) a remporté le titre de Premier League anglaise pour la première fois de la saison 2018/2019. Il a depuis rejoint Manchester City où il a remporté plusieurs titres.

Cameroun - Vincent Aboubakar

Les Lions Indomptables compteront sur l'adresse de l'attaquant basé en Arabie Saoudite qui a mené l'équipe avec aplomb lors des derniers matchs notamment lors de la CAN TotalEnergies 2021. L'attaquant, qui a jusqu'à présent marqué huit fois pour Al Nassr en 22 matches, a joué un rôle déterminant lorsque le Cameroun a terminé troisième lors de la récente phase finale de CAN. Avec huit buts en sept matches, Aboubakar a été le meilleur buteur de la CAN et a fait partie de l'équipe-type du tournoi. Il doit être à son meilleur niveau pour que le Cameroun puisse battre les Algériens qui sont passés à côté de leur sujet lors de la CAN.

RD Congo - Théo Bongonda

La RD Congo reste toujours bloquée à sa première apparition en Coupe du Monde en 48 ans avec sa première et unique apparition dans la compétition de 1974 alors qu'elle était connue sous le nom de Zaïre.

Le joueur né en Belgique est largement considéré comme celui qui pourrait changer la donne pour son équipe dans la double confrontation devant l'opposer au Maroc qui a réussi de belles éliminatoires de la Coupe du monde.

Malgré la présence de joueurs de haut niveau comme Chancel Mbemba, Bongonda est l'étincelle attendue pour booster les Léopards face aux Lions de l'Atlas depuis sa décision de changer de nationalité sportive en passant de la Belgique au pays de son père.

Le joueur rapide, qui a marqué dix buts pour Genk dans l'élite belge cette saison, viendra s'ajouter à la force offensive déjà solide des Congolais.

Bongonda, un ancien international junior belge, a finalement opté pour la RDC et son talent sera utile pour aider la nation de l'Afrique centrale à déjouer les Lions de l'Atlas.

Egypte - Mohamed Salah

Le match revanche très attendu entre les finalistes de la CAN, le Sénégal et l'Égypte, nécessite des joueurs de renom et Salah est certainement parmi les meilleurs au monde.

La superstar de Liverpool cherche à apaiser les fans des Pharaons qui sont encore sous le choc de la douleur d'avoir perdu la finale face à l'adversaire de cette semaine le 6 février dernier.

Salah a été l'un des meilleurs joueurs de son pays au cours des dernières années et ses 28 buts en 36 apparitions pour Liverpool cette saison ont fait de lui un attaquant redouté.

Avec dix passes décisives en club cette saison, l'Egypte est convaincue qu'il arrivera au moment où il en aura le plus besoin pour l'aider à devancer le Sénégal et à se qualifier.

Ghana - Thomas Partey

En l'absence du capitaine, Andre Ayew suspendu, Partey a remplacé le meneur de jeu d'Al Sadd (Qatar) en tant que joueur le plus influent des Black Stars.

La star d'Arsenal a connu un renouveau avec l'équipe anglaise qui l'a nommé joueur du mois de février.

L'ancien de l'Atletico Madrid (élite anglaise) a marqué dix buts en 27 matches avec les Black Stars, démontrant ainsi son importance pour les quadruples champions d'Afrique.

Contre leur grand rival le Nigeria, le milieu de terrain du Ghana aura la liberté de rejoindre l'attaque qui devrait être un casse-tête pour les Super Eagles.

Mali - Yves Bissouma

Le retour d'Yves Bissouma dans l'équipe nationale du Mali a insufflé une certaine confiance parmi les joueurs maliens qui se disent qu'ils peuvent vaincre la Tunisie et ainsi faire leur première apparition à la Coupe du monde.

Le milieu de terrain de Brighton (Angleterre) est revenu dans l'équipe des Aigles après une absence de trois ans pour les aider à se qualifier pour les huitièmes de finale de la récente Coupe d'Afrique des Nations.

Sa présence dans le milieu défensif du Mali a complètement transformé l'équipe, l'aidant à atteindre les huitièmes de finale pour la première fois en neuf ans.

La capacité du joueur de Brighton à repérer sans effort ses attaquants tout en perturbant efficacement l'attaque de l'adversaire sera un casse-tête pour la Tunisie.

Avec de nombreux jeunes joueurs talentueux dans l'équipe, Bissouma et ses coéquipiers constituent une véritable menace dans la quête d'un retour de la Tunisie au tournoi mondial.

Maroc - Achraf Hakimi

Le défenseur du Paris St Germain (élite française) n'a pas seulement été l'un des joueurs les plus remarquables des équipes françaises, il a également été phénoménal pour le Maroc dans ses récents succès.

L'arrière droit a été le joueur clé des Lions de l'Atlas lors de leurs sorties notamment lors de la CAN TotalEnergies où ils ont atteint les quarts de finale le mois dernier au Cameroun.

En effet, Hakimi est influent pour le Maroc depuis 2016 lorsqu'il a commencé à jouer dans l'équipe nationale avec 36 sélections et sept buts.

Ayant joué dans les plus plus grands clubs du monde dont le Real Madrid, où il s'est entraîné enfant, Dortmund et l'Inter Milan avant de passer au PSG, Hakimi est certainement l'un des joueurs clés que la RD Congo doit arrêter.

Nigéria - Victor Osimhen

Moses Simon était le favori des fans des Super Eagles lors de la récente CAN jouée au Cameroun mais cette place dans le cœur des fans risque d'être prise par l'attaquant de Naples Victor Osimhen de retour dans la sélection nigériane après avoir raté la CAN au Cameroun pour raison de blessure.

Avec sa forme du moment, il sera le premier atout offensif des Super Eagles pour affronter le Ghana.

Ses 10 buts et ses six passes décisives en 19 matches montrent que l'attaquant est l'homme à surveiller dans le match à deux contre ses rivaux.

Quinze buts toutes compétitions confondues pour Napoli (élite italienne) jusqu'à présent cette saison montrent que sa combinaison avec Kelechi Iheanacho et Odion Ighlo dans l'attaque du Nigeria peut causer des dégâts dans n'importe quelle défense.

Sénégal - Sadio Mané

La star de Liverpool, Mané, vit l'un des meilleurs moments de sa carrière de footballeur après avoir joué un rôle clé dans le premier titre de champion d'Afrique remporté par son pays le mois dernier.

Il cherche désespérément à ajouter un autre chapitre à son palmarès de footballeur international en dirigeant les Lions de la Teranga à la victoire contre l'Égypte - l'équipe qu'ils ont battue en finale au Cameroun aux tirs au but.

Le petit attaquant a marqué trois buts lors de la 33e édition de la CAN, délivré deux passes décisives lors des sept matches disputés par le Sénégal dans la compétition phare de l'Afrique.

Son penalty gagnant les a aidés à vaincre l'Égypte pour sceller le titre et il a été nommé joueur du tournoi.

Cela montre qu'il sera influent dans leur match revanche contre les Pharaons malgré la présence d'autres joueurs de haut niveau comme Kalidou Koulibaly et le gardien Edouard Mendy dans l'équipe sénégalaise.

Tunisie - Youssef Msakni

Même si l'accent a été mis sur l'attaquant Wahbi Khazri, l'homme providentiel de la Tunisie est l'attaquant Msakni qui joue pour l'élite qatarie Al Arabi.

Il a marqué l'unique but de la victoire (1-0) contre le Nigeria lors des huitièmes de finale de la récente Coupe d'Afrique des Nations au Cameroun, démontrant son importance pour l'équipe.

Sa contribution globale fait de lui le joueur redouté des Aigles de Carthage, car ses sept buts en 14 matches au Qatar montrent qu'il peut également apporter des buts à ses fonctions de milieu de terrain.

Le joueur de 31 ans, qui est un ailier gauche, est déjà le 19e meilleur buteur de l'histoire de la CAN et est également en passe d'égaler le nombre record d'apparitions en tournoi.

Le record est détenu respectivement par Rigobert Song et Ahmed Hassan du Cameroun et de l'Égypte, après huit apparitions de 1996 à 2010.

Avec sept apparitions et à 31 ans, il est susceptible d'attraper le record mais il aura d'abord à cœur d'aider son pays à vaincre le Mali et à se qualifier pour la Coupe du monde

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X